topblog Ivoire blogs

27/07/2010

Affaire Le Nouveau Courrier : Theo et ses compagnons, Oula et Bahi sont libres


Ils sont libres. Théophile Kouamouo, Saint Claver Oula et Stéphane Bahi Guédé, journalistes au quotidien ivoirien Le nouveau courrier, ont été relaxés ce lundi 26 juillet sur le coup de 18 heures 50, par le tribunal de première instance d’Abidjan.

photo15715809884c4e044e436e8.jpgIl est 18 heures trente sept minutes, quand entrent dans la salle d’audience, le président de la cour et ses accesseurs, après plus de quarante minutes de délibéré. Il aura fallu plus de quatre tours d’horloge en procès et en délibérations pour voir la vérité éclater.

« Le tribunal, (…) a décidé ce qui suit : (…) sur les faits de recel, entendu que le fait de vol de document de justice n’étant pas constitué, il n’en serait pas autrement pour ceux de recel. Il convient de déclarer Kouamouo Théophile, Oula Saint Claver et Bahi Guédé Stéphane non coupables, et les relaxer pour échec de poursuites », a prononcé le président du tribunal.

Sur les accusations de « diffusion d’informations relatives au contenu d’un dossier de justice non encore évoqué en audience publique », Théophile Kouamouo, Saint Claver Oula et Stéphane Bahi Guédé ont été reconnus coupables. En répression, le Tribunal, en application des peines prévues par l’article 73 de la loi N° 2004-143 du 14 décembre 2004, « les condamne à payer solidairement la somme de cinq millions de francs Cfa d’amende ; ordonne la suspension du quotidien Le Nouveau Courrier de quinze jours à compter de la notification de la décision de condamnation ; ordonne la publication de la présente Décision dans un journal d’annonces légales ; ordonne la confiscation de l’ordinateur contenant le réquisitoire du Parquet ; dit n’y avoir lieu à exécution provisoire(…)».proces.jpg

Lire la suite

18/05/2010

Fraichement élu, Aké N'Gbo va augmenter les frais de scolarité.

 

 

 

326x217-images-stories-articles-Akengbo-(2).jpg219 voix, soient un taux de 64,42% contre 121 voix, soient 35,58%. C'est le résultat du second tour des élections à la présidence et à la vice-présidence de l'Université d'Abidjan Cocody. Élection qui s'est déroulée le vendredi dernier et a porté à la tête de cette institution, le Pr. Aké N'Gbo

Après sa brillante élection à la tête de la plus grande Université de Côte d'Ivoire, le Pr. Aké N'Gbo a inscrit sur la liste de ses priorités, l'augmentation des frais de scolarité.

Pour lui, cela permettra aux différentes facultés d'abattre convenablement le travail qu'on attend d'elles.

Mais avant, le président fraichement élu a remercié Dieu pour sa victoire. Il a aussi salué les mérites de la candidate malheureuse, ainsi que ceux de ses adversaires tombés au premier tour.

Il faut noter que le dernier round de cette élection a opposé la liste conduite par le Pr. Aké N'Gbo à celle du Pr. Bakayoko-Ly Ramata.

Sur une liste électorale de 370 inscrits, il y a eu 346 suffrages exprimés et 24 absents. Soit un taux de participation de 93,51%. Avec comme suffrage exprimé 98,26%; abstention de 0,86%; bulletins nuls 0,86% ; bulletins blancs 0,28%.

C'est après 2h05mn de dépouillement que le nom de l'heureux élu a été donné. Il a obtenu 219 voix, soient un taux de 64,42%. Quant à son adversaire, le Pr. Bakayoko-Ly Ramata, elle a obtenu 121 voix, soient 35,58%.

Et bien voilà que tu soi FESCISTE ou pas préparer vos 50.000F car c’est une priorité du tout nouveau président de très chère université de Cocody

GUY Kouassi

cliquer sur commentaires pour partager votre point de vue.

15/03/2010

NOUVEAU PASSPORT BIOMETRIQUE EN COTE D'IVOIRE, COMMENT OBTENIR LE PASSEPORT BIOMETRIQUE ?

index.jpgCOMMENT OBTENIR LE PASSEPORT BIOMETRIQUE ?

PROCEDURE :

La proc édure de délivrance du passeport ordinaire débute par le retrait du formulaire de demande de passeport ordinaire. Ce formulaire est disponible gratuitement aux lieux suivants :

  • Centre d'enrôlement et de délivrance;
  • Sous-Direction de la Police de l'Air et des Frontières;
  • site internet de la Police Nationale;
  • site internet du Concessionnaire www.snedai.com;
  • agences bancaires retenues pour le paiement des droits de passeport

Une fois le formulaire rempli, le requérant se rend dans l'une des agences bancaires dont la liste est jointe en annexe, en vue de s'acquitter des droits de passeport. Ces droits sont fixés à quarante mille (40.000) francs CFA. Le paiement des droits de passeport donne lieu à la délivrance d'un reçu et d'un numéro d'opération. Il est définitif et ne donne droit à aucun remboursement même en cas de rejet de la requête pour quelque motif que ce soit.


LISTE DES PIECES A FOURNIR :


1 - Pour les nationaux d'origine :

  • un certificat de nationalité ivoirienne;
  • un extrait d'acte de naissance;
  • une photocopie de la carte nationale d'identité ou l'original de l'attestation administrative d'identité;
  • une photocopie de la carte nationale d'identité ou de l'attestation d'identité de l'un des parents ;
  • un extrait d'acte de mariage (pour la femme mariée);
  • pour les mineurs, une autorisation parentale légalisée;
  • le reçu attestant l'acquittement des droits de passeport.

2 - Pour les naturalisés :

  • une copie du décret de naturalisation;
  • un certificat de nationalité;
  • un extrait d'acte de naissance;
  • la photocopie de la carte nationale d'identité ou l’original de l’attestation administrative d'identité,
  • un extrait d'acte de mariage (pour la femme mariée);
  • pour les mineurs, une autorisation parentale légalisée;
  • le reçu attestant l'acquittement des droits de passeport.

3- Pour l’étranger adopté par un ivoirien :

  • une expédition du jugement ou de l’arrêt d’adoption ;
  • un certificat de nationalité
  • un extrait d’acte de naissance
  • la photocopie de la carte nationale d’identité ou l’original de l’attestation administrative d’identité ;
  • un extrait d’acte de mariage (pour la femme mariée)
  • pour les mineurs, une autorisation parentale légalisée
  • le reçu attestant l’acquittement des droits de passeport
  • un certificat de nationalité ivoirienne de l’adoptant

4 - Pour la femme étrangère mariée à un Ivoirien :

  • un extrait de l'acte de mariage;
  • un certificat de nationalité ;
  • un extrait d'acte de naissance;
  • la photocopie de la carte nationale d'identité ou l’original de l’attestation administrative d'identité;
  • le reçu attestant l'acquittement des droits de passeport;
  • un certificat de nationalité ivoirienne de l'époux.

SITES DE RECEPTION DES DOSSIERS

  • 4 sites ouverts à Abidjan : Yopougon, Marcory, Plateau, Cocody
  • 4 sites à ouvrir à l’inétrieur du pays : Yamoussoukro, San Pedro, Bouaké, Korhogo
  • 4 sites à ouvrir hors de la Côte d’Ivoire : Paris (Europe), Washington (Aùérique), Beijing (Asie), Johannesburg (Afrique du Sud).
LE FILM DE L'ENROLEMENT:

Lire la suite