topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

09/03/2010

le Bishop KODJA GUY VINCENT NE SAIS PAS SEULEMENT PRECHER, IL SAIT OUVRIR SONT CŒUR

VISUEL_NEWS_352.jpgDepuis le 12 janvier dernier, date à laquelle Haïti a été secoué par un violent tremblement de terre occasionnant des milliers de morts, plusieurs actions de solidarité ont été menées pour soutenir le pays et les familles sinistrées. Dans cet élan, les artistes ivoiriens ne sont pas restés en marge. Ils l`ont manifesté à travers un concert le dimanche 7 mars dernier au Palais de la Culture de Treichville , organisé par le Bishop Guy Vincent Kodja. Les revenus du concert plus de 2 millions 590 Fcfa seront entièrement reversés à Haïti. Ainsi, dans une ambiance de louange, d`adoration et de fête, les artistes ont-ils fait montre de solidarité à travers leurs différentes prestations "Mon cri de cœur pour Haïti". Ils étaient nombreux. Il y avait, entre autres, Aklane, Nestor David, Savan Allah, Bétika, Guy Vincent Israël, Tiane, Ismael Isaac, Mawa Traoré, Oneil Mala, Espoir 2000 (…). Du Bishop Guy Vincent Kodja en passant par le collectif des artistes aux chantres et différents artistes, tous ont tenu le public, venu en masse, en haleine. Toute chose qui a arraché des pas de danse à la première dame, Simone Gbagbo, présente sur les lieux. "Je joins ma voix, ma douleur à tous ceux qui ont pleuré et souffert en Haïti. Mais Dieu a dit d`être en joie parce que c`est quand on est en joie que Dieu agit", a dit Simone Gbagbo en offrant deux (2) millions de francs Cfa en guise de participation. Plusieurs dons ont été également faits dans ce sens, notamment le Burida qui a offert 20.000 f, Charles Blé Goudé 500.000 f, la haute autorité Palé Dimaté 50.000 f, le ministre Amadou Koné 20.000 f et plusieurs dons faits par les spectateurs. Aussi, la projection de la pièce "Ile de tempête", montée par Sidiki Bakaba, grand homme de culture, par ailleurs directeur général du Palais de la Culture, a-t-elle impressionné le public. Il faut noter la présence très remarquée du président du Burida, Gadji Céli, par une prestation en live.

GUY kouassi