topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

09/03/2010

Le Délestage électrique en cote d’ivoire, le gouvernement sort de son sommeil

photo10370622704b968ba863a63.jpgM. Augustin Kouadio Komoé, ministre des Mines et de l’Energie, a animé un point de presse, le mardi 9 mars 2010, à son Cabinet, sis à l’immeuble SCIAM, 15ème étage pour annoncer que le président Laurent Gbagbo est impliqué lui-même dans la résolution de la crise de l’énergie qui frappe la Côte d’Ivoire et qu’il interviendra au moment opportun sur le sujet.  le celebre GUY Kouassi touché n'a pas manqué au rendez-vous.   les gars, lisez Ci-dessous la déclaration intégrale du ministre des Mines et de l’Energie :

« Mesdames et Messieurs les Journalistes,( il nous salut hoo)

Je vous rencontre ce matin pour vous donner des éclairages sur les questions d'actualités concernant le département ministériel, mais principalement au sujet du délestage que connaît la Côte d'Ivoire depuis bientôt un mois.

Avant tout propos, je remercie la presse dans son ensemble pour avoir effectué le déplacement et je profite de l'occasion pour utiliser vos canaux afin de rassurer la population ivoirienne sur le traitement du problème de délestage.

Je suis en fonction depuis une semaine et je n'ai pas jugé opportun de m'adresser à la Presse immédiatement pour deux raisons essentielles :

- La première, c'est que mon prédécesseur a échangé largement avec le public le Il février dernier sur l'épineuse question de délestage. Il a été suivi par le Directeur Général de l'Energie (DGE) qui a fait un point de presse le 04 mars 2010.

- La deuxième, c'est que la gravité de la situation et la complexité des problèmes qui se posent au Secteur de l'Electricité et des Hydrocarbures imposait de prendre toute la mesure du défi qui s'impose à nous avant toute communication sur le sujet.

Mon intervention ce jour a pour objet d'une part, de rompre le silence que je me suis imposé afin de rassurer les populations sur la détermination du Gouvernement à résoudre dans les meilleurs délais cette crise de l'énergie ; d'autre part, d'annoncer que le Chef de l'Etat, s'adressera à la nation dans les tous prochains jours sur la crise énergétique qui mine notre pays depuis la fin du mois de décembre 2009.

A cet effet, le Président de la République a rencontré à sa résidence officielle de Cocody les principaux responsables du Secteur de l'Electricité le dimanche 07 mars dernier pour s'assurer de la mise en œuvre des mesures prescrites en vue de soulager les populations.

C'est dans cette même optique que le Premier Ministre présidera une séance de travaille mercredi 10 mars 2010 avec l'ensemble des acteurs du Secteur de l'Electricité.

Mesdames et
Messieurs les Journalistes,

Je voudrais rassurer nos concitoyens que sur instructions du Président de la République, mon Département a poursuivi ces derniers jours les réflexions qui nous permettent d'avoir une lueur d'espoir qui sera portée à la connaissance de la population par le Chef de l'Etat.

Dans l'attente de ces mesures et de leur effet sur les populations, je voudrais au nom du Gouvernement exprimer ma compassion aux populations et les entreprises qui payent un lourd tribut dans cette crise. J'en appelle au calme et à la sérénité de tous.

Sur le différend qui opposerait notre pays au Ghana, je puis vous affirmer qu'il n'y aura pas de guerre du Pétrole entre la Côte d'Ivoire et le Ghana.

Cette conviction est celle que partagent les dirigeants des deux pays au plus haut niveau.

Par ailleurs, il faut noter que quelque soient les arguments techniques et juridiques qui peuvent être développés par les Parties en présence, des solutions économiques consensuelles sont envisageables pour la préservation des intérêts mutuels des deux pays frères.

Pour terminer, je voudrais porter à votre connaissance que dorénavant nous ferons un point de presse deux fois par semaine pour informer les populations sur l'évolution de la situation.

Merci à la Presse pour son concours efficace dans la gestion de cette crise.

Que Dieu vous bénisse.

Je vous remercie ».

 

 

Propos recueilli par  GUY kouassi