topblog Ivoire blogs

12/07/2010

c'est fait! l'afrique vient de réussir sa premiere coupe du monde et Iniesta envoie l'Espagne au paradis (0:1)

L'Espagne a attendu le bout de la prolongation pour s'offrir un titre historique. La Furia Roja s'est fait peur, mais elle a trouvé son sauveur en Andrés Iniesta, buteur entré dans la légende. Les Oranjes restent maudits.

"Les deux équipes partent sur un même pied : aucun joueur n'a jamais joué un match aussi important que celui de dimanche". La pression, l'impavide Bert van Marwijk n'est pas du genre à la craindre. Le druide salmantin Vincent del Bosque non plus. Pourtant le poids de l'enjeu a pris le pas sur le jeu de leurs troupes dans une finale où finalement tactique et physique ont rimé avec fantastique.

Après trois minutes viriles mais correctes, Maarten Stekelenburg prive Sergio Ramos d’un juteux quartier d’oranje. Sa parade sur la tête du Madrilène, servi par le pied princier de Xavi, sauve les Pays-Bas du pire des scénarii (5’). La furie roja - en bleu pour l'occasion - continue dans un premier quart d’heure complètement ibère : John Heintinga dégage dans les airs de Soweto un centre tendu de Ramos (11’), puis guy kouassi.jpgDavid Villa trouve le petit filet sur une reprise du gauche dans la surface (12’).

Le champion d’Europe monopolise le cuir. Le placide Bert van Marwijk se lève nerveusement pour recadrer sa formation. "Si vous laissez jouer les Espagnols, ils dominent le match et vous n'êtes plus maîtres de la situation", déclarait Robin van Persie la veille. Le gourou batave, lucide, espère prévenir pour ne pas avoir à guérir. Quand sa troupe s’endort et perd du rythme, Del Bosque tente également de jouer au stratège thaumaturge en modifiant la donne tactique sur le placement de son trident Iniesta-Xavi-Pedro.

Et c’est dans l’axe, où il est repositionné ponctuellement, que Pedro frôle le montant néerlandais d’une frappe à ras de terre (38’). Les Pays-Bas, alors plus dangereux dans la rudesse de leurs interventions défensives que devant les cages d’Iker Casillas, attendent les arrêts de jeu pour s’illustrer. C’est Arjen Robben qui oblige "San Iker" à se coucher

Lire la suite

15/06/2010

Le Portugal et la Côte d’Ivoire se sont neutralisés 0:0

Le Portugal et la Côte d’Ivoire se sont neutralisés 0:0 dans le Groupe G de la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010. Les stars didier Drogba, entré au cours du jeu, et Cristiano Ronaldo n’ont pas réussi à trouver la faille

photo17073944054c17abe12d8d2.jpg

 

Les deux équipes montraient rapidement leurs intentions sans toutefois trouver d’ouverture intéressante. La première période était largement hachée par des fautes au milieu du terrain, qui valait notamment à Didier Zokora un avertissement. La plus belle action des 45 premières minutes venait de l’incontournable Cristiano Ronaldo. Il se débarrassait de son défenseur en réalisant une talonnade pour lui-même du pied gauche avant d’envoyer un terrible boulet de canon des 25 mètres. Le cuir s’écrasait sur le poteau gauche de Boubacar Barry (10’).

Les Eléphants se montraient menaçants sur coup franc mais Siaka Tiene, par deux fois, tirait à côté ou centrait trop loin, dans les gants d’Eduardo (13’ et 24’). Gervinho montrait aussi sa bonne forme et ses talents de dribleur mais les défenseurs portugais, Ricardo Carvalho relayé par Paulo Ferreira, faisaient jeu égal avec l’attaquant de Lille.

La surprise Drogba
Les hommes de Sven Göran Eriksson démarraient la première période en se montrant toujours aussi solides sur le plan physique. En l’absence du capitaine Drogba, son substitut Gervinho réalisait une partie très correcte et était à la conclusion de plusieurs offensives intéressantes. Mais son une-deux avec Salomon Kalou était contré (53’), sa percée dans la surface terminait par un corner (57’) et sa tête passait au-dessus (59’).

A l’heure de jeu, les deux adversaires semblaient oublier la rigueur tactique pour laisser place à un jeu d’attaque-défense pendant une dizaine de minutes. C’est à ce moment-là que Drogba, victime d’une fracture du bras en matches de préparation, faisait son entrée sur le rectangle vert, acclamé par la foule sud-africaine. Mais à l’instar du Camerounais Samuel Eto’o, très attendu contre le Japon, lundi, le joueur africain de l’année 2006 et 2009 ne se créait pas d’occasions franches.

Le match baissait d’intensité au fur et à mesure que les joueurs se fatiguaient. Carlos Queiroz faisait bien entrer le sang frais,  en l'occurrence celui de Ruben Amorim, le remplaçant de Nani, à la 85ème, mais rien n’y faisait. Drogba avait la décision au bout des crampons mot dans les dernières secondes mais préférait centrer au lieu de tirer dessix mètres. Personne n’était présent pour reprendre. Le score en restait là, et Ivoiriens et Portugais auront tout à refaire contre respectivement le Brésil et la RDP Corée, les 20 et 21 juin.

04/06/2010

Coupe du monde 2010 - Drogba veut y croire

Victime d'une fracture du cubitus vendredi face au Japon, Didier Drogba espère être rétabli pour le Mondial. Selon L'Equipe, l'attaquant a décidé de se faire opérer et pourrait être rétabli dans dix jours. Il lui reste une semaine avant le début de la Coupe du monde en Afrique du Sud.

100604145021804_61_000_apx_470_.jpgLe match, disputé sous un beau soleil suisse, au stade du Tourbillon de Sion, avait débuté depuis un peu plus d'un quart d'heure. Les Ivoiriens menaient 1-0, sur un but de Tanaka contre son camp, suite à un coup-franc tiré par... Didier Drogba. Bref, tout allait bien pour l'attaquant de Chelsea et son équipe. Trois minutes après ce but, Drogba s'est retrouvé au sol après un contact avec ce même Tanaka. Hurlant de douleur sur la pelouse, la star des Eléphants a sans doute compris aussitôt que ça ne sentait pas très bon pour lui.

Remplacé par Seydou Doumbia, Drogba est ensuite rentré aux vestiaires et est allé passer des radios à l'hôpital proche du stade. Visiblement, les résultats ne laissent guère d'espoir au meilleur buteur de Premier League. Selon L'Equipe, Drogba souffre d'une fracture du cubitus droit. Mais, malgré l'annonce de son forfait, ce dernier n'a finalement pas fait une croix sur sa participation au Mondial. L'ancien Marseillais a pris la décision de se faire opérer et espère être rétabli juste à temps. La Côte d'Ivoire doit en effet disputer son premier match dans la compétition le 15 juin, face au Portugal.

"Il reste une petite chance"

Si certains dirigeants de la délégation ivoirienne semblaient se résigner au forfait de la vedette sans faire d'annonce officielle, aucune décision n'est donc prise par la Fédération ivoirienne quant à sa participation au Mondial. "On ne sait pas encore s'il pourra jouer le Mondial, a déclaré Eriksson. C'est très inquiétant, bien sûr. C'est notre capitaine et notre meilleur joueur. Je ne lui ai pas encore parlé mais ce qui est sûr, c'est que la douleur était très forte". "Il reste une petite chance qu'il participe au Mondial, a-t-il aussi précisé. On va voir s'il peut jouer avec une protection".

tous croisons les doigts pour que notre DROGBA dit DAHI ZOKO retrouve le terrain avant le 15 Juin.