topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

15/06/2010

Le Portugal et la Côte d’Ivoire se sont neutralisés 0:0

Le Portugal et la Côte d’Ivoire se sont neutralisés 0:0 dans le Groupe G de la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010. Les stars didier Drogba, entré au cours du jeu, et Cristiano Ronaldo n’ont pas réussi à trouver la faille

photo17073944054c17abe12d8d2.jpg

 

Les deux équipes montraient rapidement leurs intentions sans toutefois trouver d’ouverture intéressante. La première période était largement hachée par des fautes au milieu du terrain, qui valait notamment à Didier Zokora un avertissement. La plus belle action des 45 premières minutes venait de l’incontournable Cristiano Ronaldo. Il se débarrassait de son défenseur en réalisant une talonnade pour lui-même du pied gauche avant d’envoyer un terrible boulet de canon des 25 mètres. Le cuir s’écrasait sur le poteau gauche de Boubacar Barry (10’).

Les Eléphants se montraient menaçants sur coup franc mais Siaka Tiene, par deux fois, tirait à côté ou centrait trop loin, dans les gants d’Eduardo (13’ et 24’). Gervinho montrait aussi sa bonne forme et ses talents de dribleur mais les défenseurs portugais, Ricardo Carvalho relayé par Paulo Ferreira, faisaient jeu égal avec l’attaquant de Lille.

La surprise Drogba
Les hommes de Sven Göran Eriksson démarraient la première période en se montrant toujours aussi solides sur le plan physique. En l’absence du capitaine Drogba, son substitut Gervinho réalisait une partie très correcte et était à la conclusion de plusieurs offensives intéressantes. Mais son une-deux avec Salomon Kalou était contré (53’), sa percée dans la surface terminait par un corner (57’) et sa tête passait au-dessus (59’).

A l’heure de jeu, les deux adversaires semblaient oublier la rigueur tactique pour laisser place à un jeu d’attaque-défense pendant une dizaine de minutes. C’est à ce moment-là que Drogba, victime d’une fracture du bras en matches de préparation, faisait son entrée sur le rectangle vert, acclamé par la foule sud-africaine. Mais à l’instar du Camerounais Samuel Eto’o, très attendu contre le Japon, lundi, le joueur africain de l’année 2006 et 2009 ne se créait pas d’occasions franches.

Le match baissait d’intensité au fur et à mesure que les joueurs se fatiguaient. Carlos Queiroz faisait bien entrer le sang frais,  en l'occurrence celui de Ruben Amorim, le remplaçant de Nani, à la 85ème, mais rien n’y faisait. Drogba avait la décision au bout des crampons mot dans les dernières secondes mais préférait centrer au lieu de tirer dessix mètres. Personne n’était présent pour reprendre. Le score en restait là, et Ivoiriens et Portugais auront tout à refaire contre respectivement le Brésil et la RDP Corée, les 20 et 21 juin.