topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

21/04/2011

Futur gouvernement Ouattara - On annonce 32 membres - Voici la clé de répartition des portefeuilles

Conseil_Gouvernement (4) (Large).JPGIls seront probablement 32, ceux qui auront la chance d’appartenir au futur gouvernement d’ouverture du Président Ouattara. L’homme fort d’Abidjan multiplierait en ce moment les séances de travail en vue de composer un gouvernement avec des hommes rompus à la tâche qu’il entend mettre très rapidement au travail, à côté des 12 ministres déjà en fonction. Selon une source bien introduite, le Président Ouattara et son principal allié, le Président Henri Konan Bédié, ont déjà défini les caractéristiques de cette nouvelle équipe qui va conduire la gestion de la Côte d’Ivoire pour les années à venir. Les choix seront basés pour ce qui nous revient sur la compétence. A en croire cette source, les présidents du Rdr et du Pdci sont tombés d’accord pour qu’il revienne au parti des Républicains 15 postes ministériels et 10 au Pdci-Rda. Les sept autres postes seront repartis entre la société civile, les partis qui
composent le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) avec le Pdci et le Rdr et ceux qui ont rejoint le groupe après le premier tour des élections présidentielles. Peut-être aussi que dans le souci d’une plus large ouverture de ce gouvernement, le Président de la République tendra la main au Fpi et à La majorité présidentielle. La recommandation lui avait été faite lors du dernier sommet de l’Union africaine à Addis-Ababa en Ethiopie

Lire la suite

21:16 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

13/04/2011

crise CI: la fille de Simone organise la riposte du clan Gbagbo

610x (5)(85).jpgMarie-Antoinette Singleton, la fille de l'ex-première dame ivoirienne Simone Gbagbo, a saisi cinq avocats parisiens, dont Me Vergès, Dumas et Collard, pour tenter de contester la légalité de l’intervention de l’Onu en Côte d’Ivoire. Et l’arrestation de son beau-père.

Fille d’un premier premier mariage de Simone Gbagbo, Marie-Antoinette Singleton a décidé de contre-attaquer. Dans un communiqué transmis par Toussaint Alain, un conseiller parisien du président sortant, l'ex-vice-consul de l'ambassade de Côte d'Ivoire aux États-Unis annonce avoir saisi quelques stars du barreau parisien pour assurer la défense de l’ex-couple présidentiel, menacé d’une « procédure judiciaire » par Alassane Ouattara.

« J'ai décidé, en accord avec ma famille, de demander à Me Jacques Vergès, Me Roland Dumas, Me Gilbert Collard, Me François Epoma, Me Habiba Touré, de constituer un collectif d'avocats afin d'assurer la défense » de Laurent et Simone Gbagbo, « ainsi que des autres membres de ma famille et des collaborateurs détenus illégalement par les rebelles », dit le document.

Au stade de l’étude

« J'ai demandé à ces avocats d'étudier les conditions de légalité, au sens international, de l'"arrestation" du président de la République et de la Première dame et aussi la légalité internationale de l'intervention de l'armée française qui a agi en dehors du cadre de la résolution 1975 du Conseil de sécurité de l'ONU », ajoute Marie-Antoinette Singleton, qui vit aux États-Unis.

Les cinq avocats sont tous inscrits au barreau de Paris. Roland Dumas, ex-ministre socialiste des Affaires étrangères, et Jacques Vergès, sont déjà de proches conseillers de Laurent Gbagbo. En décembre, on s’en souvient, ils avaient dénoncé à Abidjan une « ingérence française et internationale » en Côte d'Ivoire et apporté leur soutien d’une manière  très médiatique au président sortant.

22:50 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (1)

15/01/2011

LEADERSHIP

DSC00806.JPGSi difficile à traduire en français. L’art de diriger ou la qualité de dirigeant.

Un dirigeant n’est pas forcément un leader.

Etre dirigeant et leader à la fois paraît une redondance. Mais il est évident on peut être dirigeant sans être leader.

 

Etre leader requiert du charisme, de la vision, de la direction, du sacrifice, de l’altruisme, du don de soi. Etre leader, c’est être un Héros, au sens du Moyen-Age. Ou si vous êtes un fanatique du pouvoir, un leader, c’est le Héros Mythique.

On est pas leader parce que l’on  a été élu Président, Maire , Député, Gouverneur, Sénateur. On n’est pas leader par l’onction de la fumée blanche.

Il y a des privilèges attachés à la fonction de pouvoir afin de mettre les dirigeants à l’abri des besoins matériels et de leur permettre de se consacrer entièrement à leur travail. « Servir et non se servir » semble être dépassé en Afrique. Mais les leaders ont besoin d’une protection afin de prévenir la précarité de leur existence. Toutefois, la recherche effrénée du bonheur personnel par l’élite dirigeante soit pour des raisons de mégalomanie, soit par kleptomanie pose un véritable problème à nos sociétés.

Un leader, c’est le dirigeant qui sait quels sont les choix opportuns à un moment donné de l’histoire de sa communauté. S’il doit mourir, il s’efface pour le bien de sa communauté. Nos histoires réelles, nos contes, nos légendes et nos expériences dans les sociétés traditionnelles africaines foisonnent de ces exemples de sacrifice. Abla Pokou,  Marie Koré et des mythes moins bien connus chez les Abidji, les Sénoufo, les Abbey, les Koulangos et les Abrons, les Agnis, les Ebriés, et dans toutes les ethnies de Côte d’Ivoire.

Avons-nous réellement des leaders en Côte d’Ivoire en ce moment ?

Lire la suite

20:35 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (2)