topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

08/10/2010

les ivoiriens recoivent leurs cartes d'identités

DSCF3085.JPGle chef GUY à eu le privilege d'ouvrir la première envelope des cartes d'electeur distribué dans la commune d'adjamé par la commission eletorale independante (CEI)DSCF3068.JPG

Lire la suite

15/09/2010

Election présidentielle du 31 octobre, le Rev. pasteur Pascal Tagoua dans la course

RevMSGDivin.jpgLe Révérend Pascal Nynsemon TAGOUA est ivoirien né à Pagnébly département de Kouibly; de père TAHOUA BAMBOU originaire de Pagnébly et de mère YOHO FATIMA originaire de Kouibly .

Le Révérend Pascal TAGOUA a fait ses études primaires et secondaires en Côte d'Ivoire, ses études techniques aux Etats-Unis (USA) dans l'Etat de Pensylvanie

En 1985, il part pour les Etats – Unis ayant reçu l'Appel divin pour se mettre au service de DIEU. Là-bas il developpera une une grande expertise dans les NTIC et spécialement dans le domaine des Télécommunications Cellulaires

En 1998 son champ de service s'élargit de l'Eglise à l'Etat

Le Révérend Pascal TAGOUA fut choisi par la Banque Mondiale : département de l’INFODEV pour conduire les travaux du BUG de l’an 2000 des neufs (9) pays francophones de l’Afrique de l’Ouest

Il est ancien vice – président de la Prophétie Biblique de Philadelphie – USA


Conférencier des similitudes bibliques de la politique des temps contemporains

Le Révérend Pascal Tagoua tissa un réseau de Relations Publiques avec d'éminents cabinets tels que VALIS & ASSOCIES pour restaurer l'image de marque de la Côte d'Ivoire aux USA

En 2002 le Révérend Pascal Tagoua fut porteur d'un nouveau programme de réforme politique au roi MWSATI III de Swaziland

En 2003 le Révérend Pascal Tagoua fut nommé conseiller chargé du Programme des élections et du NEPAD pour tous les pays de l'Union Africaine pour "Christian for Peace in Africa"

En 2004, le Révérend Pascal Tagoua fut l'un des premiers pionniers co-optés directement par le Président Thabo M'Beki lui-même pour promouvoir sa médiation dans la crise ivoirienne

Le Révérend Pascal Tagoua est le père Fondateur et actuel Président du "Diplomatic Christian Body" (DCB) en français "Corps Diplomatique Chrétien" (CDC) dont le siège est basé à Johannesburg en Afrique du Sud

Le Révérend Pascal Tagoua a tissé un réseau dans le monde des Finances et de la Diplomatie relié à des grands cabinets travaillant avec la Maison Blanche, le Sénat Américain et l'Administration Bush


Président Fondateur de FLM (Feeders Line Ministry), organisme international ayant pour objectif d’aider l’Etat et les Eglises

Aujourd'hui, cet homme de Dieu, ce "Self-made Man" aspire à la Magistrature Suprême de la Côte d'Ivoire avec la bénédiction du Tout Puissant et de son peuple. A ce moment de l'histoire la plus sombre et turbulente de la Nation Ivoirienne, il est plus que jamais opportun voire même divin qu'un homme de Dieu de cette trempe apporte cet équilibre dont la Côte d'Ivoire a tant besoin.

DIEU ET LA POLITIQUEPasseportPR.jpg

Dieu est l’initiateur de la Politique. La Bible regorge de plusieurs thèmes de la politique. Pour mieux gouverner une nation, il faut des décrets et des lois. La Politique étant la gestion de la cité pour le bien être du peuple, Dieu ne peut être hors de cette gestion. Pour une bonne gouvernance, l’on ne peut se référer qu’à la Parole de Dieu.


POURQUOI UN HOMME DE DIEU POUR LA COTE D’IVOIRE (En ces temps de crise qui perdure) ?

La Côte d’Ivoire a besoin d’une nouvelle donne politique. L'Homme de Dieu étant au centre de la gestion de l’homme (humanité), depuis sa naissance jusqu'à sa mort, est donc le mieux approprié pour appaîser les esprits et créer un havre de paix afin de pouvoir relancer l'économie de la Côte d'Ivoire.

POURQUOI JE SUIS CANDIDAT ?

J’ai répondu à un appel divin pour créer un climat de convivialité entre tous les fils et les filles de mons pays. Je viens avec les attributs de Dieu :
Paix ; Amour ; Justice ; Equité ; Loyauté et Bonne Gouvernance.

27/07/2010

Affaire Le Nouveau Courrier : Theo et ses compagnons, Oula et Bahi sont libres


Ils sont libres. Théophile Kouamouo, Saint Claver Oula et Stéphane Bahi Guédé, journalistes au quotidien ivoirien Le nouveau courrier, ont été relaxés ce lundi 26 juillet sur le coup de 18 heures 50, par le tribunal de première instance d’Abidjan.

photo15715809884c4e044e436e8.jpgIl est 18 heures trente sept minutes, quand entrent dans la salle d’audience, le président de la cour et ses accesseurs, après plus de quarante minutes de délibéré. Il aura fallu plus de quatre tours d’horloge en procès et en délibérations pour voir la vérité éclater.

« Le tribunal, (…) a décidé ce qui suit : (…) sur les faits de recel, entendu que le fait de vol de document de justice n’étant pas constitué, il n’en serait pas autrement pour ceux de recel. Il convient de déclarer Kouamouo Théophile, Oula Saint Claver et Bahi Guédé Stéphane non coupables, et les relaxer pour échec de poursuites », a prononcé le président du tribunal.

Sur les accusations de « diffusion d’informations relatives au contenu d’un dossier de justice non encore évoqué en audience publique », Théophile Kouamouo, Saint Claver Oula et Stéphane Bahi Guédé ont été reconnus coupables. En répression, le Tribunal, en application des peines prévues par l’article 73 de la loi N° 2004-143 du 14 décembre 2004, « les condamne à payer solidairement la somme de cinq millions de francs Cfa d’amende ; ordonne la suspension du quotidien Le Nouveau Courrier de quinze jours à compter de la notification de la décision de condamnation ; ordonne la publication de la présente Décision dans un journal d’annonces légales ; ordonne la confiscation de l’ordinateur contenant le réquisitoire du Parquet ; dit n’y avoir lieu à exécution provisoire(…)».proces.jpg

Lire la suite