topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

20/02/2010

Mamadou Tandja renversé, trois colonels prennent le pouvoir

images.jpgVictime d'un coup d'Etat, le président nigérien a été renversé par trois colonels qui ont institué un Conseil suprême pour la restauration de la démocratie (CSRD), dissous le gouvernement et nommé un nouveau président.  Mamadou Tandja serait

Lire la suite

06/12/2009

Guinée: Rumeurs persistantes de la mort de Moussa Dadis Camara

images.jpgcam1.jpgCrise politique en Guinée - Plusieurs commerçants de Madina, le plus grand marché de la Guinée, ont subitement fermé boutique samedi en fin de matinée, à la suite de rumeurs persistantes faisant état de la mort du chef de la junte, le capitaine Moussa Dadis Camara, évacué vendredi à Rabat, au Maroc, pour des soins après avoir été victime la veille, d'une tentative d'assassinat.

L'incident est survenu au cours d'une discussion houleuse sur les évènements du 28 septembre au cours desquels des militaires conduits par "Toumba" ont tué quelque 150 personnes et blessé plus de 1.200 autres qui dénonçaient les velléités du chef de la junte de se présenter à l'élection présidentielle prévue en janvier 2010 en Guinée.

En dépit des assurances de son arrestation données peu après l'attentat par le ministre à la Présidence chargé de la Communication, M. Idrissa Chérif, "Toumba" Diakité reste introuvable.

"Nous venons d'être informés sur place ici que Dadis a succombé à ses blessures et comme nous savons avec l'expérience que de tels évènements créent le désordre, nous préférons aller chez nous en attendant de voir ce que l'avenir nous réserve", a confié à la PANA un commerçant qui s'apprêtait à fermer boutique.

Des policiers en faction aux abords du marché ont déguerpi des lieux, laissant les automobilistes créer des embouteillages et retardant tous ceux qui cherchent à rentrer chez eux.

Les chauffeurs de taxis ne cessent de haranguer les passagers pour les exhorter à descendre de leurs véhicules pour leur permettre de se frayer un chemin et regagner leurs domiciles. Plusieurs stations d'essence sont également fermées.
images.jpg2222.jpg
Selon un avocat qui a requis l'anonymat, toutes les options sont possibles, notamment celle d'un autre coup de force si le chef de la junte succombait à ses blessures. Il estime qu'un climat de méfiance et de suspicion prévaut entre les membres du Conseil national pour la démocratie et le développement (CNDD) au pouvoir depuis le 23 décembre dernier, à la suite de la mort des suites d'une longue maladie du président Lansana Conté.

Conakry - Pana 06/12/2009