topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

04/04/2011

CRISE CI : comme si Houphouet le savait

 

J’ai la haine de la haine et je désapprouve toute violence dans les rapports entre les hommes. »

Man, 25 janvier 1960

 

« De nos jours, plus sans doute qu’au cours des époques successives qu’a traversées l’humanité, la paix mondiale est indivisible."

Vœux du Corps diplomatique, 1er janvier 1967

 

« Le dialogue est l’arme des forts et non des faibles, c’est l’arme de ceux qui font passer leurs problèmes généraux avant les problèmes particuliers, avant les questions d’amour propre. »

« Dans la recherche de la paix, de la vraie paix, de la paix juste et durable on ne doit pas hésiter un seul instant, à recourir, avec obstination au dialogue. »

Devant le Corps diplomatique, 1er janvier 1970

 

« Nous sommes tous solidaires du même destin, du destin de l’Afrique et si nous pouvons mener de front la lutte pour la paix à l’intérieur de nos pays, la paix entre nos pays, la paix entre nos pays et le reste du monde, alors nous aurons servi l’Afrique. »

Conférence de presse sur le dialogue
Abidjan, 28 avril 1971

 

« Nous n’avons qu’un objet de haine : la guerre, qu’une seule obsession : la paix, la paix des cœurs, la paix sociale, la paix entre les Nations. »

Séminaire du Bureau Politique
Yamoussoukro, 12 juin 1973

 

« La paix, qui a constamment besoin d’exhortations, est une acquisition continue, le plus souvent silencieuse. »

UNESCO, Paris, 7 mai 1976

 

« Il n’y aura pas de paix tant que la force paraîtra l’unique recours possible pour dénouer des situations intolérables. »

Fête nationale, 7 décembre 1979, Katiola

 

« Il est plus facile de faire la guerre que de faire la paix. »

7e Congrès P.D.C.I.-R.D.A,  29-30 septembre et 1er octobre 1980

http://www.youtube.com/watch?v=tjhtp6PjppE&feature=pl...




 

01/04/2011

crise ivoirienne, des declaration ce jeudi 31 mars

la premiere grande surprise fut celle de Charle blé Goudé posté sur le site:http://www.cojep.info/

Nous avons perdu la Guerre. Rendons grace au Signeur de nous avoir aidé a rester au pouvoir pendant 10 ans. Mettons nous service du nouveau President et Saluons son courage,

POLICE NATIONALE ( http://www.policenationale.ci/actualitescomplet.php?id_ne...
Le Police Nationale lance un appel à tous les ses éléments de se rallier immédiatement et sans attendre aux Forces Républicaines de Côte d'Ivoire. Par conséquents il est demandé de mettre aux arrêts tous ceux qui refuseront de rentrer dans la république.

suite à cela on annonce sur abidjan .net : Abidjan : les prisonniers libérés et armés à Abidjan, Bassam et un peu partout, La Police et la gendarmerie se rallient

apres quoi vient la declaration du presidant du conseil économique et sociale: http://ces-ci.org/

Le CES prend acte des évènements en cours. Par conséquent, il demande au Président Gbagbo de remettre le pouvoir a M. Ouattara Alassane dans les plus brefs délais.

Il n’y a pas d’autre issue.

Laurent DONA-FOLGO PRÉSIDENT DU CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DE CÔTE D’IVOIRE

on annonce la fuite du generale Philipe Mangou à l'ambassade d'Afrique du sud

le cecos poste sa declaration:http://www.cecos.ci/

URGENT: APPEL DU CECOS

URGENT: APPEL DU CECOS

Le Cecos lance un appel à tous les ses élements de se rallier immédiatement et sans attendre aux Forces Républicaines de Côte d'Ivoire. Par conséquents il est demandé de mettre aux arrêts tous ceux qui refuseront de rentrer dans la république.

dans la soiré sur abidjan.net: Abidjan - Charles Blé Goudé serait réfugié à l’ONUCI

Abidjan - Le général de brigade Detoh Firmin, commandant des forces terrestres (bien vivant contrairement à la rumeur) fait allégeance au Président Alassane Ouattara en direct sur le plateau de TCI / Abidjan : le colonel Yao Yao Jules, ancien porte-parole des FANCI se rallie aux Forces républicaines, en direct sur le plateau de TCI Gouvernement du Président Ouattara: couvre feu instauré du jeudi 31 mars au dimanche 3 Avril, de 21H à 06H.

Abidjan - L’ONUCI prend le contrôle de l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny

 

Lire la suite

16/03/2011

Côte d'Ivoire, la belle

125px-Flag_of_Cote_d'Ivoire.svg.pngLa Côte d'Ivoire ou Côte-d'Ivoire, officiellement République de Côte d'Ivoire, est un pays d’Afrique occidentale, membre de l’Union africaine. D’une superficie de 322 462 km2, elle est limitée au nord par le Mali et le Burkina Faso, à l’ouest par le Liberia et la Guinée, à l’est par le Ghana et au sud par l’océan Atlantique. La population est estimée à 21 058 798 habitants en 2010[4],[5]. La Côte d’Ivoire a pour capitale politique et administrative Yamoussoukro (Abidjan demeurant capitale économique), pour langue officielle le français et pour monnaie, le franc CFA. Le pays fait partie de la CEDEAO.

D’abord protectorat français en 1843 et devenue colonie française en 1893, le pays acquiert son indépendance le 7 août 1960, sous la houlette de Félix Houphouët-Boigny, premier président de la République.85px-Coat_of_Arms_of_Côte_d'Ivoire.svg.png

L’économie, essentiellement axée sur la production de café et de cacao, connaît au cours des deux premières décennies un essor exceptionnel, faisant de la Côte d’Ivoire un pays phare dans la sous-région ouest-africaine. En 1990, le pays traverse, outre la crise économique survenue à la fin des années 1970 et qui perdure, des périodes de turbulence aux plans social et politique. Ces problèmes connaissent une exacerbation à la mort de Félix Houphouët-Boigny en 1993. L’adoption d’une nouvelle constitution[6] et l’organisation de l’élection présidentielle qui, en 2000, porte au pouvoir Laurent Gbagbo, n’apaisent pas les tensions sociales et politiques, qui conduisent au déclenchement d’une crise politico-militaire le 19 septembre 2002. Après plusieurs accords de paix, le pays s’engage le 4 mars 2007, dans un nouveau processus de sortie de crise fondé sur un accord politique conclu à Ouagadougou (Burkina Faso)[7].

Lire la suite