topblog Ivoire blogs

04/09/2011

Stop à la guerre en Libye, maintenant !

047 stop the war 2.jpg

le site de GUY Kouassi condamne le bombardement de la Libye, par l’OTAN et ses membres, sous prétexte de défendre les « droits de l’Homme » de manifestants qui veulent renverser le gouvernement de Kadhafi. En fait, le simple fait que l’Union européenne et d’autres organisations aient reconnu les rebelles comme un partenaire pour le dialogue représente en soi une atteinte à la souveraineté de la Libye et une ingérence inacceptable dans les affaires Libyennes.

Le deux poids, deux mesures de l’impérialisme est de plus en plus clair quand, dans le cas des troupes Saoudiennes pénètrent au Bahreïn pour écraser le mouvement populaire en cours ou dans celui de la répression du mouvement populaire au Yémen, les Etats impérialistes préfèrent garder le silence, soutenant la répression brutale en cours.

Huit ans après l’invasion de l’Irak et onze ans après le bombardement de la Yougoslavie, l’impérialisme joue encore une fois sur la confusion qu’il sème dans les esprits des peuples du monde entier pour justifier l’invasion d’un pays n’ayant pour seul motif que le pillage de ses ressources et la maîtrise de sa position géostratégique. Si l’impérialisme n’avait jamais eu auparavant le moindre intérêt pour le peuple Libye, qu’est-ce qui justifierait les relations de haut niveau maintenues entre le gouvernement de Kadhafi et la France, l’Espagne, l’Italie, le Portugal et même les États-Unis jusqu’à il y a encore quelques mois de cela ?047 stop the war 3.jpg

Une fois de plus, nous soulignons que nous condamnons la répression des droits des manifestants en Libye mais nous soulignons que la seule solution est un accord pacifique entre toutes les parties en Libye et qu’une intervention militaire est tout à fait inacceptable, puisque nous croyons que seul le peuple Libyen 047 stop the war.jpgest en mesure de résoudre ses propres problèmes.

 

25/08/2011

Côte d'Ivoire : 5 ans après le drame du Probo Koala, des milliers de victimes toujours pas indemnisées

probo koala 1.jpgLe versement des déchets toxiques à Abidjan, le 19 août 2006, n'a toujours pas donné lieu à toutes les indemnisations obtenues en justice. Sur les quelque 260 millions de dollars versés par Trafigura, l'affréteur du cargo Probo Koala, seule une petite partie est arrivée à bon port.

Lire l'article sur Jeuneafrique.com : Côte d'Ivoire : 5 ans après le drame du Probo Koala, des milliers de victimes toujours pas indemnisées | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique
Amnesty International a appelé vendredi le nouveau gouvernement ivoirien à "agir fermement" pour que des milliers de victimes des déchets toxiques déversés en 2006 à Abidjan perçoivent l'indemnisation prévue, et mis en cause l'association chargée de la répartir.

"Plus de 6.000 personnes n'ont toujours pas reçu ce qui leur est dû, (...) après un accord obtenu difficilement auprès de Trafigura", l'affréteur du cargo Probo Koala, affirme l'ONG dans un communiqué.

Dénonçant, cinq ans après le déversement des déchets, les "retards répétés et (le) manque de transparence" qui ont marqué l'opération de dédommagement, l'organisation de défense des droits de l'Homme a appelé les autorités à "agir fermement pour montrer que la corruption et le détournement de fonds ne seront pas tolérés".probo koala 2.jpg

Disparition de l'argent

Selon l'ONG, la somme totale des indemnisations versées par Trafigura "dépassait les 260 millions de dollars, mais on ignore ce qu'est devenue une bonne partie de cet argent", dont la distribution avait été confiée à la Coordination nationale des victimes des déchets toxiques (CNVDT-CI).

Après un accord signé en septembre 2009, Trafigura a versé 22,5 milliards de francs CFA (33 millions d'euros) destinés à quelque 30.000 victimes.

probo koala 6.jpg

Lire la suite

10/04/2011

crise ivoirienne, Ben laden soutient Gbagbo

Une vidéo intitulée "Ben Laden met en garde la France à propos de la Côte d'Ivoire" circule en ce moment sur la toile. Or un ami nous signale que cette vidéo n'est qu'un montage réalisé à partir d'images anciennes, assorties d'un sous-titrage bidon.


Mais à qui profite donc cet forme d'intox ?

j'ai ma petite idée mais je prefaire vous laisser juger