topblog Ivoire blogs

12/03/2014

CHARLESBLE GOUDE A LA DST

SUR LE MUR - ASSALE TIEMOKO ANTOINE

BLE3E.jpgCette Photo m'intrigue. Blé Goudé est adossé à la porte blindée de sa cellule, hermétiquement fermée. Même la petite ouverture par laquelle les surveillants vérifient que le détenu va bien est aussi fermée.

 

On en déduit donc que le photographe n'a pu faire cette photo qu'en se trouvant à l'intérieur de la cellule. 


ble2.jpgAlors question: Comment ce photographe a-t-il pu s'enfermer dans la cellule avec Blé Goudé pour faire cette photo sans que les surveillants ne s'en aperçoivent?

De deux choses l'une: Soit le photographe a agit en complicité avec les agents de la DST. Ce qui veut dire que Blé Goudé a donné librement son accord ou qu'il a été forcé à donner son accord pour que ces photos soient prises puisque tantôt il est en caleçon blanc tantôt en caleçon bleu. Donc il s'est au moins changé une fois, à moins que les photos aient été prises en des moments différents.

Soit c'est l'un des agents qui a fait la photo mais toujours avec l'accord volontaire ou forcé de Blé Goudé qui pose clairement sur les photos.

Dans les deux cas, il s'agit d'une mise en scène (bible, éponge, position couchée, position débout, messages sur le mur, etc).

La seule inconnue est de savoir quel est l'objectif visé par ceux qui ont publié ces photos?

Créer une vive émotion et attirer la sympathie sur le sort de Blé Goudé ou obliger le régime Ouattara à livrer Blé Goudé à la CPI?

 

On travaille tous à rechercher la réponse à cette question...

Les commentaires sont fermés.