topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

21/08/2012

Daouda Karaboué : BIBLIOGRAPHIE

daouda-karaboue.jpgL`actuel gardien de but de l`équipe de France de handball est né à Abidjan, le 11 décembre 1975. Daouda Karaboué, c`est son nom, arrive en France en 1984 avec son père, qui n`est autre que le chauffeur de Mme Marie-Thérèse Houphouët-Boigny, l`épouse du père de la Nation. Daouda a alors à peine 10 ans. Il est placé dans un foyer, et le sport commence à occuper une place prépondérante dans sa vie. Le gymnase devient son second foyer. 


Vite considéré comme un " surdoué du ballon ", et de tous les ballons, d`ailleurs, il débute la pratique du handball dans le club de Mandelieu. Michel Méra et Ange Bartoli, les deux techniciens du club azuréen le prennent rapidement sous leur protection. " Je leur dois beaucoup ", dit aujourd’hui la vedette ivoirienne. " Ils m’ont donné les bases, dans le hand et dans la vie ".

 Daouda Karaboué est incontestablement l’un des meilleurs gardiens de but du championnat de France de handball. Triple champion de France avec Montpellier, il aurait pu prendre des chemins détournés. Mais le jeune Ivoirien a toujours été habité par la passion du sport et l’envie de se forger un destin.

A 24 ans, Daouda Karaboué se trouve une nouvelle fois à la croisée des chemins. De son chemin, qui l’a conduit de la Côte d’Ivoire à la métropole de l’Hérault dans le Sud de la France. Celui qui l’a sorti de l’anonymat d’un foyer de jeunes pour le conduire à la lumière, et lui faire découvrir les honneurs du sport de haut niveau. Car après avoir promené sa dégaine nonchalante et ses tresses de rasta dans les buts de la meilleure équipe française de la décennie (Montpellier a enlevé quatre titres de champion de France, dont trois consécutivement en 1998 - 99 - 2000), Daouda Karaboué va de nouveau prendre le chemin de l’exil.

Celui-ci a le goût du miel : car c’est la Bundesliga allemande qui se dessine à l’horizon du joueur ivoirien. Le " Calcio " du hand. La piste aux étoiles, là où les stars de la planète handball sont venus monnayer leurs bras. Ils sont Suédois, Russes, Croates, Yougoslaves ou Français. Daouda s’en va, pour sa part, rejoindre le club d’Hameln

 306.jpg

Curriculum Vitae 

KARABOUE Daouda - Gardien de but (droitier)

Né(e) le 11 décembre 1975 à Abidjan

1,97 m-92 kg

Surnom : Doudou

INFORMATIONS SPORTIVES :

Club actuel : Montpellier HB depuis juillet 2004.

Anciens clubs : Mandelieu, Montpellier, Hameln, Zurich.

Nombre de sélections en équipe de France : 95

Date de la première sélection en A : 05 juin 2004 contre la Slovaquie à Montpellier

Parcours sportif : Centre de formation de Montpellier

PALMARES EN CLUB:

2009 : champion de France, vainqueur de la Coupe de la Ligue, finaliste de la Coupe de France, élu meilleur gardien du championnat LNH

2008 : champion de France, vainqueur de la Coupe de France et de la Coupe de la Ligue

2007 : vainqueur de la Coupe de la Ligue et vice-champion de France

2006 : champion de France, vainqueur de la Coupe de France

2005 : champion de France, vainqueur de la Coupe de France, vainqueur de la Coupe de la Ligue, demi-finaliste de la Ligue des champions

2001 : vainqueur de la Coupe de France

2000 : champion de France, vainqueur de la Coupe de France

1999 : champion de France, vainqueur de la Coupe de France

1998 : champion de France

PALMARES INTERNATIONAL :

2005 : Médaillé de Bronze au Championnat du Monde en Tunisie

2006 : Champion d’Europe en Suisse

2007 : 4ème au Championnat du Monde en Allemagne

2008 : Médaillé de Bronze au Championnat d’Europe en Norvège

2008 : Médaillé d’or aux Jeux Olympiques de Pékin

2009 : Champion du Monde en Croatie

Meilleur souvenir handballistique : Toutes les remises de titre dont celle de Pékin plus que toute

Pire souvenir handballistique : Ma blessure à la préparation des JO 2004.

Quels sont les conseils que tu peux donner aux jeunes handballeurs qui veulent réussir dans ce sport ? Commencer par t`amuser et travaille les fondamentaux.

DISTINCTION

Chevalier de la Légion d`honneur

11:32 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.