topblog Ivoire blogs

09/04/2012

Nelson Mandela, Les archives du combat de l'homme sont désormais en ligne

patmos mandela.jpgNelson Mandela Digital Archive vient de voir le jour sur internet. Le site réunit les textes et archives de Nelson Mandela, «Madiba» comme on l’appelle souvent, après la numérisation de milliers de documents, permise par Google - qui a financé l'opération à hauteur de un million 250 mille dollars.

C’est une visite dans un musée virtuel. Un clic vous fait passer d’une galerie à l’autre, d’une photo à une lettre. Il y a le document qui a envoyé Nelson Mandela en prison avec une condamnation à vie, une photo de classe où on le voit adolescent. Des clichés pris à Robben Island, où il a passé le plus clair de ses 27 ans de détention. A chaque fois, le document brut, et la possibilité d’en connaître le contexte historique, là encore d’un clic.

Les archives de Nelson Mandela, premier président de l’Afrique du Sud démocratique et prix Nobel de la paix sont désormais en ligne, en accès libre. Il y a un an, le géant américain d’Internet, Google, et les archivistes du Centre Nelson Mandela pour la mémoire annonçaient leur projet commun. Coût : un million 250 mille dollars, presque 940 mille euros. Aujourd’hui plus de 19 mille documents sont en ligne, et le fonds devrait s’enrichir régulièrement à partir du mois de juin.

Google digitalise l’Histoire

Avant Nelson Mandela, il y a eu les manuscrits de la Mer Morte, et les archives de Yad Vashem, le mémorial de la Shoah en Israël. Steve Crossan, qui dirige l’Institut culturel de Google, explique que le projet est «de rassembler les histoires communes de l’humanité pour les mettre à disposition du plus large public possible, et aider chacun à raconter ces histoires. Et parmi ces histoires il n’y a rien d’aussi inspirant, d’aussi intéressant que celle de Nelson Mandela. »


 

Le projet de Google soulève pourtant certaines craintes par exemple en matière de droits d’auteur et de respect de la propriété intellectuelle des archives. Verne Harris, du Centre Nelson Mandela pour la mémoire, n’était d’ailleurs pas très favorable, au départ, à l’idée de numériser tous ces documents. «Globalement ces craintes portaient sur les questions de propriété intellectuelle, dit-il, et puis sur la question de savoir qui bénéficierait financièrement d’un tel projet.»

Finalement, Google a su le rassurer : les images ont été choisies par les documentalistes, il est impossible de les télécharger et les droits d’auteur devaient être respectés.

Témoignages interactifs

m_obama_mandela_0.JPGLe Centre Nelson Mandela pour la mémoire se veut aussi très vigilant sur l’un des volets de cette exposition sur internet : une partie qui comprend des témoignages de rencontres avec Nelson Mandela. Il y a les personnalités célèbres comme l’ancien archevêque du Cap, le prix Nobel de la paix Desmond Tutu, ou l’ancien président sud-africain Frederik W. de Klerk, qui a partagé en 1993 le prix Nobel de la paix avec Nelson Mandela.

Mais on y trouve aussi des anonymes qui racontent leur rencontre avec «Madiba», comme on surnomme affectueusement Nelson Mandela en Afrique du Sud. C’est d’ailleurs la partie la plus interactive du site, puisque les internautes pourront venir l’enrichir avec leurs souvenirs. Mais Verne Harris promet que tous ces témoignages seront soigneusement vérifiés avant d’être publiés.pguy.jpg

 

 

publié par rfi

Commentaires

ouvrez ce lien et si vous voulez inscrivez vous c'est pas obligatoire: http://Enquz.org/?ref=1546490 merci

Écrit par : arsene | 26/09/2012

Les commentaires sont fermés.