topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

04/09/2011

Stop à la guerre en Libye, maintenant !

047 stop the war 2.jpg

le site de GUY Kouassi condamne le bombardement de la Libye, par l’OTAN et ses membres, sous prétexte de défendre les « droits de l’Homme » de manifestants qui veulent renverser le gouvernement de Kadhafi. En fait, le simple fait que l’Union européenne et d’autres organisations aient reconnu les rebelles comme un partenaire pour le dialogue représente en soi une atteinte à la souveraineté de la Libye et une ingérence inacceptable dans les affaires Libyennes.

Le deux poids, deux mesures de l’impérialisme est de plus en plus clair quand, dans le cas des troupes Saoudiennes pénètrent au Bahreïn pour écraser le mouvement populaire en cours ou dans celui de la répression du mouvement populaire au Yémen, les Etats impérialistes préfèrent garder le silence, soutenant la répression brutale en cours.

Huit ans après l’invasion de l’Irak et onze ans après le bombardement de la Yougoslavie, l’impérialisme joue encore une fois sur la confusion qu’il sème dans les esprits des peuples du monde entier pour justifier l’invasion d’un pays n’ayant pour seul motif que le pillage de ses ressources et la maîtrise de sa position géostratégique. Si l’impérialisme n’avait jamais eu auparavant le moindre intérêt pour le peuple Libye, qu’est-ce qui justifierait les relations de haut niveau maintenues entre le gouvernement de Kadhafi et la France, l’Espagne, l’Italie, le Portugal et même les États-Unis jusqu’à il y a encore quelques mois de cela ?047 stop the war 3.jpg

Une fois de plus, nous soulignons que nous condamnons la répression des droits des manifestants en Libye mais nous soulignons que la seule solution est un accord pacifique entre toutes les parties en Libye et qu’une intervention militaire est tout à fait inacceptable, puisque nous croyons que seul le peuple Libyen 047 stop the war.jpgest en mesure de résoudre ses propres problèmes.

 

Commentaires

il fau vraiment metre fin à la guerre en Libye, pourquoi toujour en Afrique que la communauté international est -elle efficace meme?

Écrit par : aurelie | 05/09/2011

La démocratie ou la satisfaction de leurs besoins vitaux ( du pain et des jeux! dixit Jules César) Je pense fatalement que la "démocratie" d'un peuple dit fort dresse le lit de la dictature pour d'autres peuples.

Écrit par : pascal | 07/09/2011

La dichotomie peuple/élite est vieille comme le monde, tout comme l'antagonisme quasi-évident entre leurs aspirations. Il faut se départir de cette "démocratie" à l'athénienne qui n'était rien d'autre qu'un pouvoir oligarchique et discriminatoire (puisque femmes, esclaves, métèques en étaient exclus). La "démocratie" à la romaine n'était pas mieux puisque tout aussi discriminatoire et fondée sur la hiérarchie des classes. De fait, ce concept de "démocratie" qu'on à toute force inoculer aux Peuples du Nord et du Sud est une arlésienne, car personne ne l'a jamais vue ni ne sait à quoi elle ressemble. Ceux qui y aspirent se leurrent et ceux qui prétendent l'instaurer à coups de bombes nous mentent. Parlons de bien-être des peuples dans l'auto-suffisance alimentaire, dnas la santé, la sécurité et la prospérité. Mais de grace, abandonnons cette chimère de "démocratie". En effet, un pouvoir qui muselle la presse et entrave la justice ne serait pas une "démocratie" pourtant c'est la règle au pays des gaulois, pourtant labellisé "pays des droits de l'homme" (sic). Arrêtons d'appeler le malheur le sur nous en nous souhaitant la démocratie. Souhaitons-nous le bonheur tout simplement.

Écrit par : internet | 07/09/2011

Les forces du nouveau régime libyen sont entrées à nouveau, lundi 19 septembre, à Bani Walid et maintenaient leur étau sur Syrte, deux bastions loyalistes. La situation semble donc avoir rapidement évolué depuis la veille, quand Moussa Ibrahim, porte-parole du régime de Kadhafi, avait affirmé à la télévision syrienne Arraï que les troupes loyales avaient remporté ces derniers jours plusieurs victoires 'qualitatives' contre les 'collaborateurs de l'OTAN', et notamment à Syrte et Bani Walid.

A Syrte, à 360 km à l'est de Tripoli, les pro-CNT cherchaient surtout à sécuriser les artères principales pour permettre aux civils de quitter la ville afin de pouvoir répliquer aux tirs d'artillerie lourde des pro-Kadhafi, selon un commandant d'une brigade de combattants.

La France ne reconnaît pas la capture de 'mercenaires'

Moussa Ibrahim a aussi affirmé que les 'moudjahidines' du régime avaient capturé dix-sept 'mercenaires' à Bani Walid, 'en majorité des Français, deux Britanniques, un Asiatique et un Qatari'. Lundi, Londres a indiqué ne pas être en mesure de confirmer ces informations. L'information a été démentie par Ahmed Bani, un porte-parole militaire du CNT. Alain Juppé a démenti 'la présence de mercenaires français en Libye'.

Pas de mercenaires, donc, mais peut-être bien un 4 × 4 français : le site Mediapart a affirmé qu'une société française, Amesys, a fourni au régime libyen, en 2008, un véhicule 4 × 4 furtif ultrasécurisé pour assurer la protection des déplacements de Mouammar Kadhafi, aujourd'hui en fuite. Le véhicule aurait été fourni par l'intermédiaire Ziad Takieddine, mis en cause également dans l'affaire des attentats de Karachi.

Écrit par : le monde | 20/09/2011

Les commentaires sont fermés.