topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

26/08/2011

Le classement Forbes 2011 des cent femmes les plus puissante au monde

 

guy 1.jpgLe classement Forbes 2011 des cent femmes d'affaires, politiques, artistes... les plus puissantes du monde est dominé par la chancelière allemande Angela Merkel. Agées de 25 à 85 ans, elles contrôlent à elles-seules 30.000 milliards de dollars. Mais dans ce classement aucune Africaine ne figure sur la liste. Alors pourquoi la femme Africaine n'est-elle  pas à ce grand rendez-vous?

Christine Lagarde la première Française quant à elle, arrive à la 9ème place. Le classement est plutôt dominé par les Américaines.

Voici les douze premières.guy2.jpg

Hillary Rodham Clinton -La secrétaire d'État des États-Unis avance de trois rangs cette année. Classée cinquième en 2010, elle ravit la deuxième place du classement. Habituée des palmarès, l'épouse de l'ancien président des Etats-Unis, Bill Clinton, figurait déjà dans le Top 10 en 2004. Elle était alors sénatrice de l'État de New York. Time l'a aussi choisie à cinq reprise pour sa liste des 100 personnes les plus influentes.


guy3.jpgDilma Rousseff - Première femme élue présidente du Brésil, huitième économie mondiale, cette économiste, fille d'une professeur de Rio de Janeiro et d'un immigré bulgare passe de la 95e place du palmarès 2010 à la troisième marche du podium.

 

 

Indra Nooyi - Sixième en 2010, troisième en 2009 et en

guy4.jpg

2008, cinquième en 2007 et enfin quatrième en 2006, la présidente du groupe PepsiCo est une habituée du classement Forbes. Née en Inde, diplômée de Yale, elle a commencé sa carrière au Boston Consulting Group puis chez Motorola et Asea Brown Boveri (énergie). Elle retrouve la quatrième place en 2011.

 

guy5.jpgSheryl Sandberg - A 42 ans, cette transfuge de Google, devenue numéro deux de Facebook en 2008, bondit du 66e rang en 2010 à la cinquième place cette année.

 

 

 

guy6.jpg Melinda Gates - Autre belle progression, l'Américaine, épouse du fondateur de Microsoft, ancienne responsable de l'encyclopédie Encarta et co-présidente de la fondation Bill et Melinda Gates, grimpe du 27e au sixième rang des femmes les plus puissantes.

 

guy7.jpgSonia Gandhi - Entrée tardivement en politique après la mort de son mari Rajiv Gandhi, elle accepte de prendre la présidence du parti du Congrès indien traditionnellement piloté par les descendants de Nerhu, ce qu'elle est par alliance, en 1998. Artisan de la victoire aux élections en 2004, elle doit cependant refuser le poste de premier ministre suite à une cabale entretenue par l'opposition contre ses origines italiennes. Elle prend la septième place du classement.

guy8.jpg Michelle Obama - La First Lady américaine perd sa première place acquise l'année dernière grâce à la création de "Let's move", son programme de nutrition et son action contre l'obésité infantile.

 

 

guy9.jpg

Christine Lagarde - Première française à intégrer le Top 10 du classement depuis sa création en 2004, l'ancienne ministre des Finances, actuelle directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), s'empare de la neuvième place. Avec la sortie d'Anne Lauvergeon (24e en 2010) remplacée à la tête d'Areva, une seule autre française appartient au Top 100 de Forbes: Dominique Sennequier, patronne d'Axa Pivate Equity qui passe du 100e au 98e rang.guy10.jpg

 

 

 

Irene Rosenfeld - La PDG du géant alimentaire américain Kraft Foods retrouve le Top 10 qu'elle avait quitté l'année dernière.

guy11.jpg

Lady Gaga - A la fois plus jeune (25 ans) et plus inattendue lauréate, la chanteuse excentrique confirme son aura mondiale. Entrée directement à la 7e place en 2010, l'artiste se classe 11e cette année.guy12.jpg

 

 

Jill Abramson - La responsable éditoriale du New York Times prend la 12e place du classement devançant deux autres reines des médias : Oprah Winfrey (14e et troisième en 2010), et Helen Boaden, directrice du groupe britannique BBC News, classée 51e.

17:10 Publié dans société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.