topblog Ivoire blogs

15/06/2011

Épreuve du Code de la route : Gérer son stress avant l’examen

DSC02635.JPGPerte de moyens, gorge nouée, estomac serré, « fesses qui claquent » comme on dit dans le jargon, « «vous mouillez », autant d’éléments qui font que pour certains, le stress devient une épreuve à surmonter en plus de l’épreuve… Bénéfique ou paralysant ? Comment gérer son stress et ainsi atteindre ce sage équilibre qui rendra notre cerveau performant et faire qu’on obtiendra cet examen à coup sûr ? Début de réponse ici…

Comprendre le stress

Contrairement à ce qu’on peut penser, le stress n’est pas mauvais puisqu’il permet de stimuler nos capacités intellectuelles, cela permet à notre cerveau de travailler mieux et plus vite.

Il n’est en fait bénéfique que jusqu’à un certain degré. Passé ce seuil, il devient paralysant et annihile nos capacités de jugement, de réflexion.

Le stress varie en fonction de l’importance que vous portez à l’examen, plus avez envie de l’avoir, plus le stress est important.

 


Gérer son stress avant l’examen

Avoir une bonne hygiène de vie vous permettra de vous sentir dans de bonnes conditions physiques et psychologiques et ainsi réduira le stress à l’approche d’un examen.

Alterner travail et détente est primordial. Travailler c’est bien, se détendre c’est bien aussi ! Consacrer du temps à se « changer les idées » vous aide à être plus performant quand vous en avez vraiment besoin.

Veillez a avoir une alimentation saine et équilibrée ! A défaut de pouvoir appliquer ce conseil, veillez au moins à ne pas sauter le petit-déjeuner et à ne pas commencer de régime avant l’examen. Pour avoir un fonctionnement optimal, votre organisme a besoin de carburants tels que les glucides, les vitamines, les protéines… qui se trouvent dans nos aliments.

Dormez 7 à 8 heures par nuit. Écourter vos nuits de sommeil au profit de révisions de dernières minutes peut ne pas être si bénéfique que ça. Puis il est peu probable que votre niveau ne passe de « médiocre » à « excellent » en révisant 2 heures de trop plus la veille de l’examen.

Éviter les excès en excitants tels que le café, les cigarettes sont les conseils généralement prodigués, ne changez pas pour autant vos habitudes le jour de l’examen (cela peut contribuer à vous faire perdre vos repères).

Le sport est un bon moyen de réduire les tensions musculaires et vous permettra de vous sentir plus détendu.

La musique est aussi un excellent moyen de se libérer l’esprit. La musique calme de préférence, le but à atteindre étant la sérénité, l’apaisement

Dédramatisez, Pensez que vous ne jouez pas votre vie sur cet examen, si vous échouez vous perdrez quelques semaines tout au plus…

Comportement à éviter

Si vous êtes du genre stressé, BANISSEZ les révisions de dernières minutes. Lors de ces révisions, vous sollicitez la mémoire à court terme. Celle-ci est très sensible perturbations extérieure telles que le stress. Une information sécurisée (information que vous n’oublierez pas au moindre claquement de porte) se trouve dans la mémoire à long terme.

Comment stocke-t-on une information dans sa mémoire à long terme ? Rien de plus simple. Il suffit de présenter souvent l’information à sa mémoire à court terme (ce procédé se fait sans effort, une simple lecture suffit pourvu qu’elle soit répétée dans le temps). Plus vous la présentez souvent, plus cette information sera ancrée dans votre mémoire à long terme.

Gérer son stress à H – 20 min

Ok c’est le jour J, que vous ayez appliqué les conseils précédents ou pas, le stress est à son comble ! Appliquer les conseils suivants devrait vous aider à faire baisser la tension.

Les plus chanceux d’entre vous ont réussi à se faire emmener en voiture (par l’auto-école, leurs parents, leurs amis…). Esquiver la cohue des transports (retard inopiné, incident voyageur fortuit ou simple grève…) leur a permis d’éviter toute source de stress superflue.

En arrivant sur les lieux : Restez éloigné de toute personne ayant un livre de code de la route en main ! Le stress est aussi communicatif que le bâillement, ignorez ces gens du mieux que vous pouvez, au besoin, vous pourrez leur parler après l’examen.

Exercices de relaxation, détente, mettez toutes les chances de votre côté, sans avoir l’air ridicule SVP ! Les exercices de respiration allient efficacité et discrétion. Inspirez. Expirez. Sans effort, ne pensez à rien, concentrez vous uniquement sur les mouvements de l’abdomen, des côtes… Répétez cet exercice une dizaine de fois. L’efficacité est décuplée si vous êtes seul, les yeux fermés, dans un endroit calme.

C’est déjà l’heure d’entrer dans la salle. Profitez du temps qu’il vous reste pour vous concentrer sur l’épreuve (le déroulement, les questions qui sont susceptibles de tomber…). Écoutez une dernière fois les consignes, c’est parti. On espère ne jamais vous revoir sur notre site. Bonne chance !

 

21:07 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.