topblog Ivoire blogs

01/04/2011

CRISE CI : La résidence tombe et pas de Laurent Gbagbo

01/04/2011 | 16:37:38

D'après un internaute qui communique avec une personne sur place,les forces républicaines de Côte d'Ivoire,(affiliées à Ouattara),n'auraient pas trouvé Gbagbo dans sa résidence présidentielle...

Les frci viennent tout juste de prendre le dessus sur les résistants qui tenaient la maison présidentielle à Cocody. Alors que le camp de gendarmerie « Agban » à Adjamé vient aussi de tomber sous le contrôle des Frci, ces derniers contrôlent désormais la symbolique résidence présidentielle située dans le quartier de « Cocody Ambassade ». 

Selon un Frci joint sur place, pas de Laurent Gbagbo dans les parage, ce dernier n’était donc pas à sa résidence comme le diffusaient ce jeudi son entourage sur les médias internationaux.

Alors que la possible fuite de Laurent Gbagbo par diversion hors du pays est de plus en plus probable, de nombreux bateaux type "hors bords" ayant été aperçus sur la lagune cette nuit de jeudi à vendredi. Même si certaines sources continuent à penser sa présence au palais présidentiel, Laurent Gbagbo aurait pu rejoindre un bateau sud africain qui longeait les côtes ivoiriennes ou tenter une autre destination. Tout indique à cette heure que nous serons vite fixé sur la question tant l'accélération de l'offensive est observée depuis ce jeudi soir.

Reste désormais le combat final du palais présidentiel qui fait toujours rage à cette heure entre les derniers éléments de la garde républicaine et les hommes de Cherif Ousmane et Vectho. Les bruits d'explosions sont entendus jusqu'à Yopougon. 

La grande surprise aura été le ralliement, sans nul doute opportun de dernière minute de Laurent Dona Fologo, pourtant un des plus grands supporter de Laurent Gbagbo et pourfendeur d'Alassane Ouattara et de la France.

En attendant le dénouement de la bataille du plateau qui sonnerait la fin de la guerre, les ivoiriens restent terrés chez eux, constatant, comme à Marcory ou Koumassi, les effets néfastes des pillages des magasins et maisons par tout type de délinquants de tout horizon confondu profitant des dernières heures d'anarchie dans le pays. 

Amy, Koaci.com Abidjan

Les commentaires sont fermés.