topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

14/02/2011

Communiqué de la Direction de la BICICI.

bicici.jpgChers clients,

Nous sommes au regret de devoir vous informer que la BICICI suspend provisoirement ses activités à partir de ce jour 14 février.  Depuis de nombreuses semaines, en dépit de la situation instable que traverse la Côte d’Ivoire, la BICICI a fait son maximum pour vous servir. Ces derniers jours ont toutefois vu s’accroître la confusion juridique et réglementaire liée à la situation particulière du pays. Nous ne sommes plus aujourd’hui en mesure d’assurer nos activités dans des conditions satisfaisantes de sécurité juridique et comptable pour nos clients, ni de sécurité physique pour nos employés. C’est pourquoi nous avons dû nous résoudre à fermer temporairement la banque. Nous en sommes désolés et  espérons un retour à la normale dans les meilleurs délais afin de pouvoir à nouveau mettre notre banque à votre service.

La Direction de la BICICI.

23:15 Publié dans société | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

que faites vous des travailleurs domiciliés dans votre structure! vous etes vraiment des assassins maudits!

Écrit par : lavéritécrue | 17/02/2011

quand on seme le vent on recolte la tempete.gbagbo a semé les injures et la division ; il recolte l'apauvrissement des ivoiriens

Écrit par : colombe | 19/02/2011

Message aux clients de la BICICI




Chers clients,

La direction générale de la BICICI, comme vous le savez, a dû se résoudre à regret, le 14 février, à ne pas rouvrir ses agences. Elle y a été contrainte par l'évolution de la situation en Côte d'Ivoire, notamment l'impossibilité d'assurer les échanges interbancaires dans des conditions normales.

Dans un communiqué publié hier conjointement avec les dirigeants des établissements de crédits de Côte d'Ivoire, la BCEAO, seule autorité à laquelle sont soumises les banques en Côte d'Ivoire, vient de rappeler comment la dégradation accélérée des conditions de travail du secteur financier ivoirien, en particulier au plan de la sécurité, a conduit les banques à une situation de force majeure qui les a contraintes à suspendre leurs activités. La BCEAO indique également que les actes de réquisitions et de nationalisations pris par le gouvernement sortant constituent des voies de faits, et que la décision de réouverture forcée des banques est illégale. La BICICI dégage ainsi toute responsabilité face à des actes qui pourraient être entrepris dans le cadre d'une telle réouverture forcée.

La direction de la BICICI mesure pleinement les graves désagréments que vous subissez du fait de ce contexte. A l'instar de la BCEAO et des autres banques, notre souhait le plus cher est un retour à une situation normale, qui nous permettra de vous servir à nouveau avec tout notre professionnalisme.

Dans l'attente de cette normalisation que nous appelons de nos voeux, nous ne pouvons que maintenir notre décision de suspension temporaire de nos activités, tout comme les autres banques.

Soyez assurés, chers clients, de notre volonté de tout mettre en oeuvre pour être prêts, le moment venu, à une reprise de nos activités en concertation avec la communauté bancaire de la Côte d'Ivoire.



La Direction de la BICICI

Écrit par : Guy KOUASSI | 03/03/2011

Les commentaires sont fermés.