topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

15/01/2011

LEADERSHIP

DSC00806.JPGSi difficile à traduire en français. L’art de diriger ou la qualité de dirigeant.

Un dirigeant n’est pas forcément un leader.

Etre dirigeant et leader à la fois paraît une redondance. Mais il est évident on peut être dirigeant sans être leader.

 

Etre leader requiert du charisme, de la vision, de la direction, du sacrifice, de l’altruisme, du don de soi. Etre leader, c’est être un Héros, au sens du Moyen-Age. Ou si vous êtes un fanatique du pouvoir, un leader, c’est le Héros Mythique.

On est pas leader parce que l’on  a été élu Président, Maire , Député, Gouverneur, Sénateur. On n’est pas leader par l’onction de la fumée blanche.

Il y a des privilèges attachés à la fonction de pouvoir afin de mettre les dirigeants à l’abri des besoins matériels et de leur permettre de se consacrer entièrement à leur travail. « Servir et non se servir » semble être dépassé en Afrique. Mais les leaders ont besoin d’une protection afin de prévenir la précarité de leur existence. Toutefois, la recherche effrénée du bonheur personnel par l’élite dirigeante soit pour des raisons de mégalomanie, soit par kleptomanie pose un véritable problème à nos sociétés.

Un leader, c’est le dirigeant qui sait quels sont les choix opportuns à un moment donné de l’histoire de sa communauté. S’il doit mourir, il s’efface pour le bien de sa communauté. Nos histoires réelles, nos contes, nos légendes et nos expériences dans les sociétés traditionnelles africaines foisonnent de ces exemples de sacrifice. Abla Pokou,  Marie Koré et des mythes moins bien connus chez les Abidji, les Sénoufo, les Abbey, les Koulangos et les Abrons, les Agnis, les Ebriés, et dans toutes les ethnies de Côte d’Ivoire.

Avons-nous réellement des leaders en Côte d’Ivoire en ce moment ?


Avons-nous des responsables politiques capables de se dépasser et éviter que le sang arrête de couler ? Avons-nous des repères héroïques en qui nous pouvons avoir confiance ? Sommes-nous en sécurité avec tous ces gens-là qui nous dirigeants ?

 

Les évènements qui se succèdent en ce moment ne nous inciteraient pas à répondre par l’affirmative. Ceux qui nous ont dirigés, ceux qui nous dirigent et ceux qui veulent nous diriger ont fait de la question de pouvoir une affaire de mort. Une affaire de fierté personnelle. Une affaire d’orgueil. une affaire d’affaires et d’argent Et surtout une affaire de choix de Dieu lui meme en personne.

 

Pourquoi la Côte d’Ivoire que vous avez reçue des pères des pères de vos pères doit-elle s’écrouler juste parce que vous n’êtes pas là ou parce que vous ne serez pas là ? Des centaines d’Ivoiriens sont morts depuis les 10 ans de crise. Des dizaines mouront encore. Des enfants, des femmes, des vieillards, des innocents, des hommes qui ne demandent qu’à mener une vie paisible meurent tous les jours dans ces turbulences politiques. Etes-vous sensibles à cela ? N’avez-vous pas le sommeil troublé de savoir que vous êtes liés à tant de sang qui coule ?

 

Le pouvoir, ce n’est pas une affaire de vie ou de mort, surtout lorsque l’on est à la tête d’une nostalgie d’Etat. Plus tôt on le quitte, mieux ça va car le mythe pourrait s’écrouler. Savoir entrer et savoir partir, c’est aussi une des qualités de leader. Le pouvoir, il faut se garder d’en faire une maladie. Trop de Nations se meurent parce que des individus, de vils mortels subordonnent le bien-être de millions de personnes à la satisfaction de leur ego. Trop de Nations ont perdu espoir parce que leurs  dirigeants sont de piètres leaders. Trop de Nations se cherchent sur les ruines de l’espoir parce que des hommes et des femmes ont cherché à se substituer à Dieu sur terre.

 

Comment en venons-nous à un point à en penser que nous ne mourrons pas et que toute une Nation nous appartient à nous seul individu ?

 

La Côte d’Ivoire a-t-elle des leaders en ce moment ?

20:35 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

moi je pense que je suis un leader , alors un vrai je veu dire

Écrit par : GUy Kouassi | 29/03/2011

quand j'ai écris cet article personne n'a pris cela au serieux, mais aujourd'hui quant on voi la situation dans laquelle vivent les ivoirien aujourd'hui, c'est claire ils sont tous loin et meme tres loin d'etre des leaders

Écrit par : GUY KOUASSI | 10/04/2011

Les commentaires sont fermés.