topblog Ivoire blogs

25/06/2010

INONDATION A ABIDJAN: un peu comme d’habitude

pluie8.jpgCe ne sont plus seulement les habitants des quartiers précaire qui payent le prix cette foie même les quartiers les plus chic d’Abidjan ont été visitée, C'est désolant, c'est regrettable et honteux pour la côte d'ivoire de chaque année récolter les fruits de la négligence et de la légèreté des différents acteurs en présence. L'inondation est devenue une coutume à Abidjan pendant les saisons. Les pluies diluviennes qui se sont abattues sur Abidjan ce jeudi 24 juin ont causé la mort de dix personnes et de nombreux sans abri, ainsi qu’un individu disparu, après avoir basculé dans un caniveau. Ce bilan constitue les points saillants des opérations menées par les sapeurs pompiers militaires fortement renforcés par leurs frères d’armes des forces nationales et internationales.


A l’état-major du Groupement des sapeurs pompiers militaires (Gspm), où un dispositif particulier a été mis en place, les secouristes n’ont pas du tout chômé. C’est à 7 h 50 qu’ils ont reçu le premier appel en provenance du quartier précaire de Gobelet aux Deux - Plateaux. Un mûr, sous la forte pression de l’eau qui ne pouvait pas circuler en raison de l’inexistence de voie de canalisation, s’est effondré sur des habitations précaires, causant la mort de trois personnes ensevelies sous les décombres. photo219550004c23e6f9a58e9.jpg

La deuxième intervention des sapeurs pompiers a eu lieu une heure plus tard à la Riviera, quartier « Zinsou 2 ». Là, se trouvaient plusieurs familles en danger de mort du fait de leurs habitations entièrement inondées. Les eaux ne cessaient de monter lorsque les pompiers arrivés avec des équipements nécessaires, les ont évacués des lieux. Ce sont en tout, 51 personnes qui ont été ainsi transportées dans la cour de la mairie de Cocody.

Le plus gros sinistre s’est produit à 10 h 20 min derrière la gendarmerie d’Agban dans un site qui abrite des taudis et autres [Même l'asphalte n'a pas résisté à la poussée des eaux.] habitations précaires. Dans les mêmes circonstances qu’à Gobelet, un mur d’enceinte, sous la poussée des eaux, s’est lui aussi effondré faisant onze victimes dont quatre morts sur le coup. Les blessés, au nombre de sept, ont été transportés au Chu de Cocody.

Partis pour une inondation à Bingerville au niveau de l’Esie à 12 h 47, les secouristes n’ont, fort heureusement, pas enregistré de victime. Ce qui n’est pas le cas à Williamsville où un homme est tombé dans un caniveau. Toutes les recherches menées par les pompiers pour le retrouver sont restées vaines.

Cette pluie a fait d’autres victimes qui n’ont pas été enregistrées par les pompiers. C’est le cas d’un chauffeur de « gbaka » noyé dans un caniveau alors qu’il tentait de s’échapper de son véhicule ballotté par les eaux.

A la Riviera-Bonoumin, on annonce également un individu mort, noyé dans les eaux.

L’armée française, à travers le 43è BIMA, et le bataillon jordanien de l’opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire ont été très actifs aux côtés des sapeurs pompiers ivoiriens. Le commandant du Gspm, le colonel Adama Coulibaly a supervisé lui-même les opérations.

 

 

Guy kouassi

Crédit photos : avenue225.com,Atoo.ci

Commentaires

Ce qui me peine le plus c'est que la destruction des constructions anarchiques, qui a été prôné pour éviter une nouvelle catastrophe est entachée de corruption!!
en outre les grilles qui devraient être placées sont laissées au soin des propriétaires qui font des ouvertures ridiculement petites!!
Nous ne sommes vraiment pas à l'abri!!

http://yehnidjidji.blogspot.com/2010/07/riviera-palmeraie-destruction-des.html

Écrit par : yehni | 09/07/2010

Les commentaires sont fermés.