topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

30/04/2010

élection à la présidence de l`Université de Cocody

859480939.JPGPrévues pour se tenir le 17 décembre 2009, les élections à l'Université de Cocody en vue d'élire le président de cette Institution, n'ont jusque-là pas lieu. Cinq candidats sont déclarés. Ce sont les professeurs Aloko N'guessan, Melèdje Djedjro, Diomandé Isidore, Mme Bakayoko Ly Ramata et Aké M'gbo, désigné comme le candidat de la présidence.

Mais nous le sitedeguykouassi avons  choisi le candidat, celui aux réalisations concrètes et parmi ces candidats une seule liste rempli bien ces conditions. Et bien c’est la liste du professeurs Aloko N’Guessan Jérôme, directeur de l’Institut de géographie tropicale( Igt), suivez l’homme :

Il dit avoir le sentiment que le devoir l’appelle. Après avoir été Doyen de l’Ufr Science de l’homme et de la société(Shs), le Pr Aloko Jérôme N’guessan a accepté de mettre ses capacités managériales au service de l’Institut de géographie tropical (Igt) qu’il est en train de moderniser. Grâce à lui, cet institut a pu rattraper son retard est s’apprête à entamer l’année universitaire 2009-2010. « J’ai accumulé une somme d’expériences qui légitiment ma candidature à ce poste au moment où notre Université continue de traverser une crise structurelle importante marquée par les effectifs pléthoriques, la dégradation de l’environnement, le sous-équipement chronique, les années universitaires tronquées, le déficit de crédibilité de notre Institution universitaire vis-à-vis de la société, la tentation récurrente de l’Université à être la caisse de résonnance de la vie politique ivoirienne alors que ce n’est pas sa vocation première… Je suis candidat pour faire partager la vision d’une Université préoccupée par ses missions essentielles, avec ces questions centrales que sont : Comment aller à la rénovation pédagogique, essentielle et à la crédibilisation de nos diplômes ? Comment recréer et retisser les liens nécessaires avec notre société au service de laquelle nous devons être ? Comment réactiver notre coopération internationale ? Comment créer les conditions pour que notre Université retrouve sa place et ses fonctions dans notre société actuelle et apporte sa contribution à la construction des savoirs au bénéfice de la « société mondiale » ? Pour le candidat Aloko, il est question de mettre au service de toute l’université de Cocody ce qu’il a réussi à l’Igt.

«Nous avons réussi une programmation de cours en ligne, une organisation des examens en ligne, une proclamation des résultats en ligne. Aujourd’hui, nous sommes prêts à entamer l’année universitaire 2009-2010. Nous voulons faire profiter l’université de cette avance», a ajouté le Professeur. Pour lui, la bonne gestion du temps, la capacité d’organisation, les ressources humaines sont des moyens. Ainsi, avec ses colistiers que sont les Pr Hélène Yapo Etté, chef du service de médecine légale et Pr Kouakou, il a établi un programme qui accorde une grande place au recrutement des enseignants. «La meilleure façon d’éteindre la question des heures complémentaires, c’est de recruter des enseignants en nombre suffisant pour que chacun ait son quota horaire. En attendant, l’Etat devra faire l’effort de payer ce que cet effort supplémentaire demandé aux enseignants lui coûte financièrement», a t-il soutenu.

 

Chers Enseignants-chercheurs, Chercheurs,
Personnels Administratifs et techniques, Etudiants, Partenaires de l’Université de Cocody,

Ne vous laissez pas berner pas la pléiade des images et affiches publicitaire faites-le bon choix l’avenir de notre institutions en dépens.

 

Guy kouassi

29/04/2010

Ils sont formidables mes opposants : par Venance Konan

photo7084713864bd8fbb5515d4.jpgJe dois vous avouer une chose. Je les aime beaucoup, le gros et celui qui a un certificat de nationalité de trois mois. Il y a des gens qui pensent que je ne les aime pas et que je souhaite qu’ils disparaissent de la scène. C’est complètement faux.

 

Est-ce que je suis fou ? Qui ne rêve pas d’avoir de tels opposants ? On dit qu’un diable que tu connais vaut mieux qu’un diable que tu ne connais pas. Or ces deux-là, je les connais très bien. Franchement, des opposants qui te laissent faire tout ce que tu veux, qui te laissent même prolonger tranquillement ton mandat de cinq ans sans rien dire, qui serait fou pour leur souhaiter du mal ? S’ils ne sont plus là et que de jeunes fougueux et emmerdeurs, comme je l’ai été en mon temps, les remplacent, que deviendrai-je ? Je vous assure que chaque fois que mes femmes vont, l’une au temple et l’autre, à la mosquée, je leur recommande toujours de faire des prières pour qu’ils vivent longtemps et demeurent mes opposants. Ils sont vraiment formidables, ces deux-là. Voyez vous-mêmes. En 2004, quand ils m’ont énervé et que j’ai fait sortir l’armée, la police, la gendarmerie et tout le reste, ils ont dit qu’on avait tué 400 à 500 de leurs militants. L’ONU a dit qu’elle a compté 120 morts. Vrai vrai, j’ai été très étonné quand, lors du conseil des ministres qui a suivi, je les ai tous vus devant moi. Quoi ! Vous accusez quelqu’un d’avoir tué 400 de vos militants et vous venez vous mettre au garde-à-vous encore devant lui ? Honnêtement, quand moi j’étais de l’autre côté, vous croyez que j’aurais accepté de m’asseoir encore à la même table que celui contre qui je porte de telles accusations ? Les aviez-vous entendus dire qu’ils allaient par exemple démissionner pour protester contre ces morts ? Les aviez-vous entendus dire qu’ils allaient marcher pour protester, faire des pétitions ou quelque chose comme ça ? S’ils avaient fait ça j’aurais été bien embêté. On n’aurait pas pu tirer sur eux à nouveau, sinon, on se serait retrouvé devant la Cour pénale internationale. Mais ils sont venus eux-mêmes se remettre à ma disposition. Vous vous souvenez que moi, j’ai marché quand l’armée a fait une descente à la cité universitaire de Yopougon. C’est à ce moment qu’ils m’ont mis en prison. Ce qui a fait ma gloire et mon succès futur. Eux, ils ont peur d’aller en prison. Comment voulez-vous que j’aie peur d’opposants qui ont peur d’aller en prison ? Là où j’ai eu chaud encore, c’est lors des déchets toxiques. Tout le monde était fâché. Même mes supporters. J’étais coincé. Je me suis dit, « cette fois-ci, ils vont faire ce que moi-même j’aurais fait si j’avais été à leur place ; ils vont demander à la population de sortir massivement pour venir protester, organiser des marches, des meetings partout dans le pays, exiger ma démission... » Et je m’étais dit, « ça ne sent vraiment pas bon. S’il y a encore des morts, l’ONU et la communauté internationale qui s’est emparée de cette affaire ne me louperont pas. Je savais que tout le monde m’attendait au tournant. Mais rien ! Ils n’ont même pas dit un mot. Ils ont laissé les gens manifester tout seuls, jusqu’à ce qu’ils se fatiguent. Moi-même, je n’en revenais pas. C’est lorsque j’ai remis en place les trois que l’autre, celui qui disait que l’ONU lui avait donné tout mon pouvoir, avait enlevé de leurs postes qu’ils se sont mis à se plaindre. Ah bon ? Quand la population meurt à cause des déchets toxiques, ça ne leur dit rien. C’est quand je leur souffle au nez des postes qu’ils lorgnaient qu’ils se sentent concernés ? Non, ils sont vraiment formidables. Et puis il y a eu les femmes qui ont manifesté contre la vie chère. Rien. Pas un mot. Ils n’étaient pas concernés. C’est vrai que pour eux la vie n’a jamais été chère. Donc, ce n’était pas leur affaire. Il y a eu quelques morts, mais je me suis dépêché pour envoyer un peu d’argent aux familles des victimes, j’ai dit aux ministres de faire en sorte que les prix baissent, ils ont jeté de la poudre aux yeux de tout le monde, et les choses se sont très vite tassées. guy 001.jpgOuf, j’avais eu un peu chaud, mais heureusement mes deux opposants étaient là pour me tirer d’affaire. Il y a eu quoi encore ? Quand j’ai envoyé cinq cent millions à mon ami de là-haut, je me suis dit que si c’était moi, je demanderais à la population de manifester sa colère parce qu’il y avait eu des inondations ici, avec des morts, et on n’avait rien fait. Mais comme je les connais maintenant, je ne me suis pas inquiété. Et je n’ai pas eu tort. Donc, quand j’ai décidé de dissoudre le gouvernement et la CEI, je ne me faisais aucun souci. Je savais que sous la poussée de leurs jeunes militants, ils parleraient et manifesteraient un peu, mais que ça n’irait pas loin. Il y a eu quelques morts, mais je savais qu’ils reviendraient dans mon gouvernement. Ils sont revenus. Moi, mon objectif était de me débarrasser de ceux que je ne voulais plus voir dans mon gouvernement, et que l’on ne parle plus de la date des élections. Ils m’ont envoyé quelques bons vieux bien fatigués, des gens que personne ne connaît, et, les élections, qui en parle encore ? Ils attendent tous ce que je vais décider. Parce que c’est moi, et moi seul le vrai maître du jeu. Comme je ne suis pas pressé, ils peuvent attendre autant qu’ils veulent. Maintenant, ils parlent du 15 mai. Ils vont faire quoi ? Est-ce qu’on ne se connaît pas dans ce pays ? Si vous voulez, on prend le pari. Il n’y aura rien. Un peu de bruit, peut-être quelques morts, et le 16 mai, je convoquerai un conseil des ministres où ils seront tous présents, au garde-à-vous devant moi. De vous à moi, quand on a des leaders d’opposition comme ça, la meilleure chose à faire n’est-elle pas de prier pour que Dieu leur donne longue vie, et qu’ils restent longtemps à la tête de cette opposition ? Je dois vous avouer une dernière chose. J’admire ceux qui sont encore derrière eux.

source  : www.venancekonan.com

26/04/2010

NEW: LES PARAMETRE DE TOUS LES RESEAU EN COTE D'IVOIRE

WPA (WiFi protected Access est une solution de sécurisation de réseau WiFi proposé par la WiFi Alliance, afin de combler les lacunes du WEP.

WPA - WiFi Protected Access

Le WPA est une version « allégée » du protocole 802.11i, reposant sur des protocoles d'authentification et un algorithme de cryptage robuste : TKIP (Temporary Key Integrity Protocol). Le protocole TKIP permet la génération aléatoire de clés et offre la possibilité de modifier la clé de chiffrement plusieurs fois par secondes, pour plus de sécurité.

Le fonctionnement de WPA repose sur la mise en oeuvre d'un serveur d'authentification (la plupart du temps un serveur RADIUS), permettant d'identifier les utilisateurs sur le réseau et de définir leurs droits d'accès. Néanmoins, il est possible pour les petits réseaux de mettre en oeuvre une version restreinte du WPA, appelée WPA-PSK, en déployant une même clé de chiffrement dans l'ensemble des équipements, ce qui évite la mise en place d'un serveur RADIUS.

Le WPA (dans sa première mouture) ne supporte que les réseaux en mode infrastructure, ce qui signifie qu'il ne permet pas de sécuriser des réseaux sans fil d'égal à égal (mode ad hoc).


1header.jpgABONNE KOZ


-Nom de paramètre : WAP
-Page d'acceuil : http://www.koz.ci/
-Mode de session : Continue
-Sécurité connexion : désactivé
-Porteuse de données : GPRS
-Point d'accès GPRS ou APN : gprs.koz.ci
-Adresse IP : 010.020.003.010
-Port : 8080
-Type d'authentification : normale
-Type de connexion : Automatique
-Nom d'utilisateur: rien
-Mot de passe: rien

ABONNE ORANGE
index22.jpeg

-Nom de paramètre : oworld
-Page d'acceuil : http://wap.orange.ci
-Mode de session : Continue
-Sécurité connexion : désactivé
-Porteuse de données : GPRS
-Point d'accès GPRS ou APN: Orangeciwap
-Adresse IP : 172.020.004.033;  212.093.193.088 port 8080, 
-Port : 8080
-Type d'authentification : Normale
-Type de connexion : Automatique
-Nom d'utilisateur : wap
-Mot de passe : wap

logo.gif

-Nom de paramètre : Moov internet
-Page d'acceuil : http://wap.yahoo.fr
-Mode de session : Continue
-Sécurité connexion : Désactivé
-Porteuse de données : GPRS
-Point d'accès GPRS ou APN : moov
-Adresse IP : 010.172.011.017
-Port : 8080
-Type d'authentification : Sécurisée
-Type de connexion : Automatique
-Nom d'utilisateur : web
-Mot de passe : web

ABONNE MTN

index05.jpeg

-Nom de paramètre : MTN Wap
-Page d'acceuil : http://www.mtn.com
-Mode de session : Continue
-Sécurité connexion : Désactivée
-Porteuse de données : GPRS
-Point d'accès GPRS ou APN : wap.mtn.ci
-Adresse IP : 172.016.100.005
-Port : 8080
-Type d'authentification : Normale
-Type de connexion : Automatique
-Nom d'utilisateur : wap
-Mot de passe : wap

ban_jr.jpg

slt a tous. merci pr tout ce qui on bien voulu nous donner des astuces,des proxy + ports et des parametres. merci que Dieu vous benisse et qu il vous aide dans la quête du savoir afin que vous puisser nous aider.

les parametres pour naviguer avec greenn existe depuis le debut de la convergeance des minutes en data...
ce n est pas gratuit la navigation avec greenn (je ne connait les parametres gratuit).

Voici les parametres de greenn ci


configuration automatique:

En envoyant MMS suivi de la marque de votre mobile et du modèle de téléphone au 609 si votre téléphone est compatible
Ex : mms nokia 1680

config manuelle :

- Nom de Profil : WAP GREENN
- APN (Nom du point d’accès) : wap.greenn.ci
- Adresse Proxy : 10.20.3.67
- N° du Port : 8080
- Page d'accueil : néant

config auto:
En envoyant internet suivi de la marque de votre mobile et du modèle de téléphone au 609 si votre téléphone est compatible
Ex : internet nokia 1680

config automatique du web

En envoyant data suivi de la marque de votre mobile et du modèle de téléphone au 609 si votre téléphone est compatible
Ex : data nokia 1680