topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

11/02/2010

Biographie de Henri konan Bedié

DSC_0239.JPGC’est le 5 mai 1934 que Henri Konan Bédié vit le jour à Dadiékro dans le département de Daoukro. Il fait de brillantes études primaires et secondaires en Côte d’Ivoire. Après l’obtention de son baccalauréat scientifique en 1954, il poursuit ses études supérieures à l’université de Poitiers en France. Il obtient successivement la licence en droit, deux diplômes d’études supérieures en économie politique et le certificat d’aptitude à la profession d’avocat. Il soutiendra avec succès, en 1969, une thèse de doctorat d’Etat ès sciences économiques.

Ces années d’études sont aussi celle du syndicalisme estudiantin dont Henri Konan Bédié fut un des leaders remarqués et du militantisme politique dans le cadre de la lutte anti-coloniale. Il rencontre aussi Henriette Bomo Koizan qu’il épouse en 1957 et qui sera la compagne fidèle de sa vie. Le couple a quatre enfants tous majeurs.

Dès son retour en Côte d’Ivoire, en 1958, Henri Konan Bédié assume les fonctions de directeur à la Caisse de Prévoyance sociale et des Prestations familiales et contribue à jeter les bases du système de sécurité sociale ivoirienne.

Son ardeur au travail ainsi que ses qualités de sérieux, de modestie, d’intégrité lui valent la confiance et l’estime du Président Félix Houphouët-Boigny.

Nommé premier ambassadeur de la Côte d’Ivoire indépendante aux Etats-Unis d’Amérique et au Canada, il assure la présence ivoirienne sur la scène internationale et s’emploie à développer les relations économiques et financières avec le continent nord-américain.

Fort de ces bons résultats, Henri Konan Bédié est appelé au poste de ministre des affaires économiques et financières qu’il occupe sans discontinuer de 1966 à 1977. Il est l’artisan de la croissance économique exceptionnelle de la Côte d’Ivoire, qualifiée de ” miracle ivoirien “. Comme ministre des Finances, son autorité professionnelle devient internationale. Il préside aux destinées de nombreuses organisations communes africaines et internationales. Président en 1974 des Assemblées annuelles du FMI/BIRD. Premier Président du Comité joint FMI/BIRD (1974-1976).

Conseiller à la Société financière internationale, filiale de la Banque mondiale alors présidée par Robert Mac Namara, il contribue à la promotion des investissements privés en Afrique noire.

Revenu en Côte d’Ivoire, il est élu député et maire de Daoukro. Il est également élu Président de l’Assemblée nationale qu’il dirige avec talent de 1980 à 1993.

A la mort du Président Félix Houphouët-Boigny, le 7 décembre 1993, il accède à la magistrature suprême en vertu de l’article 11 de la constitution ivoirienne.

Son passage à la tête de l’Etat ivoirien, de 1993 à 1999, est caractérisé par une vigoureuse relance économique et de nombreuses réformes de structure pour moderniser le pays.Messe_FHB16 (19).jpg

Le Président Henri Konan Bédié a su rassembler les Ivoiriens dans l’unité, en insistant sur l’identité nationale, en renforçant la conscience d’appartenance non seulement à un Etat national mais aussi à une communauté soudée par une culture et une histoire. Il leur a donné l’espérance en les conduisant sur les voies de la croissance et du renouveau et en leur montrant l’avenir jusqu’à l’horizon 2025.

Cet avenir se lisait déjà dans les dix grands chantiers de réforme et d’action mis en œuvre et qui devraient conduire à un développement durable au service d’un progrès social hardi.

Homme de paix et de dialogue, Henri Konan Bédié est un des rares présidents africains à avoir à plusieurs reprises pardonné à ses ennemis et à ses adversaires potentiels et surtout à avoir gouverné sans verser le sang de ses concitoyens.

Sur le plan international, il a assuré une présence rayonnante à la Côte d’Ivoire en élargissant le cercle de ses relations extérieures, en contribuant activement à la sauvegarde et au maintien de la paix en Afrique et dans le monde.

Henri Konan Bédié est aussi un penseur. Il a consigné ses idées et ses réflexions dans ses discours réunis en volumes et dans trois ouvrages : Paroles et La nouvelle société aux frontières du développement publiés en 1995, Les chemins de ma vie en 1999.
De l’ivoirité, conceptualisation de la quête culturelle et identitaire des Ivoiriens à l’échange inégal entre pays développés et sous-développés, de l’unité africaine aux problèmes de développement, de l’analyse historique de nos société traditionnelles aux problèmes de l’Etat et de la démocratie, il existe peu de sujets dont il n’ait tiré une philosophie générale et une politique. Il est permis de discuter ses idées. Il est difficile de contester qu’il en a. Et la politique, ce sont d’abord des idées.

Ainsi, c’est un homme de pensée et d’action, un démocrate épris de dialogue et de paix, un nationaliste soucieux du progrès et du rayonnement de son pays, pour tout dire un homme d’Etat moderne qui sollicite à nouveau le suffrage des Ivoiriens, sous la bannière du Parti démocratique de la Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), parti de l’expérience et de l’espérance.

Il faut à la Côte d’Ivoire un Président moderne pour réaliser son grand rêve de progrès continu et de bonheur partagé.

Commentaires

bonjour en toute franchise j'ai pris mon ce matin a lire ce parcout du president depûis le coup d'etat qui enlévé ce president je voyais notre souffrance. car sous sa gouvernance aucun ivoirien ne manquais de quoi a manger malgrés la devaluation il a geré son peuple et gouerner sans verser de sang . je suis pret a prendre la rue pour lui et je voterai pour lui car c'est le president qu'il nous faut. on est fatigué de tout c'est coupure d'electricité EAU COURANT c'est quoi cette gouvernance.

Écrit par : grié kla guy_luc | 08/03/2010

djo moi aussi je vais faire comme toi. c'est quelle pays ou quand le minimum vital c'est à dire l'eau et le courant manque, la tété ne fais que nous montrer "y'a rien en face"

Écrit par : erve tape | 08/03/2010

mon frere c'est la solution on peut rester toujour lààààààà entrain d'ecouter toutes ces demagogie actuelment on vis pcq faut vivre c'est dieu qui nous sauve sinon on serais deja mort l'eau polluer coupur de courant on va ou mtn. je demande a tout les ivoirien et ivoirienne de se reveiller car l'heure est grave si on fais pas quelque c'est qui allons peril.

Écrit par : grié kla guy_luc | 08/03/2010

slt à tous. moi je suis étudiant en droit à l'ucao; mais aujourd'hui je vous assure que je suis déçu du régime en place. en 2000 j'avais 14ans et je suis sorti pour donner ma poitrine; je le regrette. le président gbagbo nous a dit qu'il faut 13 petits milliards pour régler le problème de l'école. il ne le règle pas et prend 20 milliatds pour fêter cinquantenaire. moi je suis Bédié

Écrit par : N'guessan kroko konan Aristide | 16/10/2010

faites beaucoup connaitre les actions du président , bon nombre d'ivoiriens ne connaissent pas le role important que le président BEDIE à joué dans le développement de la COTE d'IVOIRE

MERCI !

Écrit par : georges essimin | 21/10/2010

faites beaucoup connaitre les actions du président , bon nombre d'ivoiriens ne connaissent pas le role important que le président BEDIE à joué dans le développement de la COTE d'IVOIRE

MERCI !

Écrit par : georges essimin | 21/10/2010

Mon fils guy il ya que les montagnes qui se croisent pas. La voie deDIEU est insondable je te souhaite bcp de chance mais pas dans cette voie que tu as pris PAPA TRAORE

Écrit par : PAPA TRAORE | 22/10/2010

Je suis un cadre comptable dans une entreprise de la place et je sais ce qui se passe dans les entreprises. Rien ne va. Je vous le dit avec toute la franchise il faut qu'on change de dirigeants. BEDIE est l'ultime voie. Accordons lui massivement nos votes.

Écrit par : Kongo Romain | 22/10/2010

Je suis un cadre comptable dans une entreprise de la place et je sais ce qui se passe dans les entreprises. Rien ne va. Je vous le dit avec toute la franchise il faut qu'on change de dirigeants. BEDIE est l'ultime voie. Accordons lui massivement nos votes.

Écrit par : Kongo Romain | 22/10/2010

c'est avec un grand plaisir que j'ai ce parcours de grand conquerant.Allez en avan et surtou gardez votre soutien enver Ado,l'autre figure que j'adore.Je vs écrit depui Bujumbura au Burundi

Écrit par : nimubona eric | 25/11/2010

Merci beaucoup, cher frère, pour cette biographie. J'avoue que tu m'apprends beaucoup sur le Président Bédié. Cependant, je suis un peu surpris que tu n'aies pas mentionné les surfacturations sur les complexes sucriers de Borotou (voir à cet effet le discours du Président FHB dit discours de juillet 1977). Ce qui valu à Bédié, Diawara et autres leur renvoi du gouvernement... Et aussi le fait que Bédié, Ministre des finances d'un pays sous-développé, qui convie le corps diplomatique à une réception pour fêter le 8e milliard de sa fortune personnelle (?). C'était en 1970...

Écrit par : Nikitta Kadjoumé | 20/09/2011

QUI EST LE PERE BIOLOGIQUE DE BEDIE ? LE NOM DE S MERE .
J'AI EU UNE LECTURE NORMALE SUR LES PARENTS DES AUTRES PRESIDENTS SAUF BEBIE?
MERCI

Écrit par : FOFI | 28/03/2015

Les commentaires sont fermés.