topblog Ivoire blogs

23/11/2009

Présidentielle en Côte d’Ivoire: des candidats particuliers

hier le site d'information ".fasozine.com" a publié un article sur le candidat Adama dahico en jugeant sa candidature et celle de la seule dame dans la course de "des candidats particuliers"
La liste des candidats retenus pour l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire a été publiée le vendredi 21 novembre 2009. A côté des traditionnels ténors de la scène politique ivoirienne, deux candidatures attirent particulièrement l’attention. Il s’agit de celle de l’humoriste Adama Dahico et de Jacqueline Oble Lohoues, la seule femme.
adama dahico.jpg
Les candidats à la prochaine élection présidentielle en Côte d’Ivoire sont connus. Le président du Conseil constitutionnel ivoirien, Paul Yao Ndré, a dévoilé le vendredi 20 novembre dernier la liste des candidats autorisés à participer à la course vers la présidence ivoirienne. Les principaux ténors de la politique ivoirienne sont bien là: Laurent Gbagbo, Alassane Dramane Ouattara, Henri Konan Bédié…

Certains candidats en revanche, comme l’humoriste Adama Dahico et Jacqueline Oble Lohoues, ancienne ministre de la Justice, et seule femme parmi la kyrielle de prétendants, vont certainement marquer les esprits. Les uns et les autres ont encore en mémoire la rumeur de la candidature de Adama Dahico qui avait déposé un dossier complet incluant et la somme de 20 millions de francs CFA. Pendant que certaines personnes croyaient encore une fois à l’une de ces nombreuses blagues dont cet humoriste a le secret, la candidature du président du parti du «Dôrômikan» (parole d’ivrogne) est bel et bien confirmée puisqu’elle a été retenue par la Cour constitutionnelle ivoirienne.

Mais que cache cette candidature de Adama Dahico? Chercherait-il à faire diversion ou serait-il le protégé de l’un des principaux protagonistes de la crise ivoirienne? On se souvient également qu’en 2004, le président Laurent Gbagbo lui avait attribué par décret, la nationalité ivoirienne, sésame nécessaire pour prétendre briguer la magistrature suprême en Côte d’Ivoire. Comme si Adama Dahico, d’origine malienne, a été naturalisé pour lui permettre d’être candidat à l’élection présidentielle. Une chose est sûre, même s’il s’est présenté comme candidat indépendant, il ne manquera pas de «piquer» quelques électeurs aux principaux partis politiques.

Une autre candidature qui fait également parler d’elle est celle de Jacqueline Oble Lohoues, ancienne ministre de la Justice sous Houphouët Boigny, conseiller de l`ex-Premier ministre, Charles Konan Banny et professeur agrégée de Droit. C’était l’unique candidature féminine en lice et au finish, elle fait partie des 14 candidats retenus. C’est la première fois qu’une femme décide de briguer la magistrature suprême sur les bords de la lagune Ebrié. Selon le site Abidjan.net, Jacqueline Oble Lohoues justifie son engagement par les «sollicitations de nombre d’amis». Pour elle, «Il faut une personnalité neutre capable de se placer au-dessus des partis politiques pour être la voix des sans-voix», car les partis politiques ont échoué à mettre fin à la crise en Côte d’Ivoire. «Pour en finir avec cette crise, les élections ne suffiront pas. C’est pourquoi l’on assiste à une conscience nationale qui va oser le changement pour le recours à un nouveau contrat social».a-t-elle déclaré. Aura-t-elle le cran nécessaire pour faire face à des poids lourds comme Laurent Gbagbo, Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié?

09:26 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.