topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

31/10/2009

Zone franc cfa

De faux billets de 10.000fca et 1000f circulent encore / Les gérants de station et les commerçants refusent les billets de 10.000f la nuit

photo6441262794aea3985c5a23.jpg


Tenez par exemple, le billet authentique de 10.000fcfa comporte 11 chiffres et une lettre alphabétique en fin de numéro indiquant la zone de provenance (07383225792 A). Par contre le faux billet, tout en changeant quelques chiffres, tente de reprendre le même numéro mais en lui destinant une autre zone de provenance avec une lettre alphabétique différente (par exemple : 07378365...D). A cela s’ajoute la couleur du billet qui reste pas tout à fait nette, toutefois difficilement détectable sans un minimum de vigilance. Pour ce qui est du billet de 1000f cfa, les falsificateurs se sont juste contentés de reproduire les billets en l’état sur du papier légèrement similaire à celui du billet authentique. Mais au toucher, le faux billet est légèrement épais. Plus grave, certains commerçants et chauffeurs de taxi véreux se font complices de ces falsificateurs en distribuant ces faux billets aux clients lors de transactions financières. Un journaliste d’un organe de la place venant de reportage de la zone de Vridi, a d’ailleurs été victime d’un chauffeur de taxi qui lui a remis comme monnaie de son billet de 5000fcfa, 3000fcfa en faux billets de 1000fcfa. Conséquence, pour éviter d’être victimes, les billets de 10.000fcfa commencent à ne plus être acceptés la nuit par les vendeurs, les gérants de station et de cabines téléphoniques. La BCEAO qui est depuis toujours aux trousses de ce réseau, fait actuellement des pieds et des mains pour mettre le grappin sur ces fossoyeurs de l’économie sous-régionale. Mais, il faudra faire vite car cette situation risque de porter préjudice aux Etats à travers ces deux billets beaucoup utilisés dans les transactions financières et dans le commerce.

sources1930089903496be5019f330.gif

23:45 Publié dans Shopping | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.